Diminution de la perte nette trimestrielle chez Peak Positioning


    Jean-François Ferland - 09/09/2013

    Peak Positioning rapporte des revenus de 72 500 dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2013.Logo de Peak Positioning

    Peak Positioning, une entreprise de Montréal qui développe des solutions de protection des données et de localisation pour les appareils informatiques mobiles, fait état de revenus trimestriels qui sont supérieurs de 196 % aux revenus de 24 513 dollars qui avaient été obtenus lors du trimestre correspondant de son année financière 2012.

    Pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2013, Peak Positioning comptabilise des dépenses de 434 778 dollars, alors que les dépenses étaient de 911 694 dollars douze mois plus tôt. Notamment, l’entreprise ne rapporte pas de coûts d’exploitation ni de coûts partagés qui ont trait à une présence commerciale en Chine, comme elle l’avait fait pour le deuxième trimestre de son année financière 2012. Ces dernières dépenses avaient totalisé 540 000 dollars dans les états financiers de son deuxième trimestre de 2012.

    Peak Positioning rapporte une perte nette trimestrielle de 362 278 dollars, soit 60,3 % de moins que la perte nette de 911 694 dollars qui avait été constatée pour le deuxième trimestre de son année financière précédente.

    Bilan de semestre

    Pour les six premiers mois de son année financière 2013, Peak Positioning rapporte des revenus de 402 015 dollars, soit beaucoup plus que les revenus de 29 388 dollars qui avaient été comptabilisés pour les six premiers mois de son année financière 2012.

    Peak Positioning a produit une perte nette cumulative de 411 736 dollars, soit moins que la perte nette cumulative de 1,4 million de dollars qui avait été rapportée pour le premier semestre de son année financière précédente.




    À propos de Jean-François Ferland

    Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
    Google+