Diminution de la perte nette trimestrielle chez Amaya


Jean-François Ferland - 15/08/2014

Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 42,4 millions de dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2014.Logo de Groupe de jeux Amaya

Groupe de jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en matériel et en logiciels qui sont destinés à l’industrie du jeu de hasard, fait état de revenus trimestriels qui sont supérieurs de 14 % aux revenus de 37,2 millions de dollars qui avaient été constatés pour le deuxième trimestre de son année financière 2013.

Pour son trimestre financier qui a pris fin le 30 juin 2014, Groupe de jeux Amaya a comptabilisé un coût des produits de 3,7 millions de dollars qui est grandement supérieur au coût des produits de 0,7 million de dollars du trimestre équivalent de son année financière précédente.

Les frais de vente de 3,9 millions de dollars, les frais généraux et administratifs de 39,3 millions de dollars et les charges financières de 8,8 millions de dollars qui ont été constatés par Groupe de jeux Amaya pour le trimestre sont supérieurs d’année en année.

Groupe de jeux Amaya rapporte une perte nette trimestrielle de 2,8 millions de dollars. Cette perte nette trimestrielle est inférieure de 74,7 % à la perte nette de 11,4 millions de dollars qui avait été produite lors du trimestre équivalent de l’année financière précédente.

Après avoir appliqué une perte de change de 4,6 millions de dollars, Groupe de jeux Amaya constate une perte globale de 7,5 millions de dollars, soit 97,3 % de plus que la perte nette de 3,8 millions de dollars du trimestre précédent de l’année financière 2013 de l’entreprise.

Durant le trimestre, Groupe de jeux Amaya a annoncé son intention d’acquérir l’entreprise Olford Group, dont la filiale Rational Group exploite les marques PokerStars et Full Tilt Poker, pour 4,9 milliards de dollars américains. Cette acquisition a été complétée au début d’août 2014.

Également, la filiale Cadillac Jack de Groupe de jeux Amaya a conclu des ententes de vente et de mise à niveau de près de 1 100 appareils de jeu à des clients existants et nouveaux aux États-Unis. Également, Cadillac Jack a obtenu des approbations de la part d’organismes réglementaires dans les États de la Louisiane, du New Jersey et du Wisconsin quant à l’utilisation de certains de ses produits.

Résultats semestriels

Pour les six premiers mois de son année financière, Groupe de jeu Amaya rapporte des revenus de 83,6 millions de dollars, un bénéfice net de 36,7 millions de dollars et un bénéfice global de 34,4 millions de dollars.

Au terme du premier semestre de son année financière 2013, Groupe de jeux Amaya avait rapporté des revenus de 75,3 millions de dollars et une perte nette de 18,8 millions de dollars et une perte globale de 8,4 millions de dollars.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+