Diminution de la perte nette annuelle chez Opsens


Jean-François Ferland - 28/11/2012

Opsens rapporte des revenus de 8,4 millions de dollars et une perte nette de 1,9 million de dollars pour son année financière 2012.Logo d'Opsens

Opsens, une entreprise de Québec qui fabrique des capteurs à fibre optique à l’intention de manufacturiers d’équipement d’origine et de clients dans diverses industries, rapporte des revenus annuels qui sont supérieurs de 40,9 % aux revenus de 6 millions de dollars qui avaient été produits lors de son année financière 2011.

Parmi les revenus de l’année financière 2012 d’Opsens, qui a pris fin le 31 août dernier, 6,3 millions de dollars proviennent du secteur du pétrole et du gaz. Les revenus associés à ce secteur commercial ont progressé de 50 % d’année en année.

Le coût des ventes pour l’année financière 2012 d’Opsens est de 5,7 millions de dollars, soit 37,6 % de plus que le coût des ventes qui avait été rapporté douze mois plus tôt.

Opsens indique que ses frais d’administration de 2,3 millions de dollars et ses frais de commercialisation de 0,9 million de dollars sont supérieurs aux frais qui avaient été comptabilisés pour l’année financière 2011. Les frais de recherche et développement de 1,53 million de dollars sont inférieurs à la somme qui avait été dépensée lors de l’année financière précédente.

Opsens rapporte une perte nette de 1,9 million de dollars pour son année financière 2012. Cette perte nette est inférieure de 21,8 % à la perte nette de 2,4 millions de dollars qui avait été rapportée par l’entreprise l’année précédente.

Durant son année financière 2012, Opsens a complété le développement et amorcé le processus de validation d’un produit nommé OptoWire, qui est destiné au marché médical. Il y a quelques semaines, soit durant son année financière 2013, Opsens a annoncé un premier accord de distribution pour le produit. Cet accord de distribution vise trois pays de l’Asie.

Opsens a concentré ses efforts sur ce produit après avoir abandonné le développement d’un produit nommé EasyWire, qui était au coeur d’un litige juridique. En 2011, l’entreprise américaine ACIST Medical Systems avait intenté une poursuite contre Opsens afin que cette dernière abandonne le développement et l’expérimentation du produit EasyWire et qu’elle mette fin à deux demandes de brevet. Durant l’année financière 2012, Opsens a réglé le litige hors cour et acquiescé aux demandes de ACIST Medical Systems.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+