Deux nominations gouvernementales liées aux TIC à Québec


Jean-François Ferland - 06/07/2011

Le gouvernement du Québec nomme Rémi Quirion à la présidence des conseils d’administration des Fonds de recherche du Québec, et Édith Deleury à la présidence de la Commission de l’éthique en science et en technologie.

Le gouvernement du Québec, par l’entremise du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE), a nommé Rémi Quirion à titre de scientifique en chef du Québec, un poste nouvellement créé.

Dans ses fonctions, M. Quirion prodiguera des conseils au ministre responsable du MDEIE à propos du développement de la recherche et de la science, en plus de participer au nouveau Conseil stratégique en science et en innovation. Surtout, il sera le président des conseils d’administration des trois Fonds de recherche du Québec, dont le Fonds « Nature et technologies » qui portait auparavant le nom de Fonds québécois de recherche sur la nature et les technologies (FQRNT).

L’un des domaines de ce fonds est consacré aux TIC, avec trois sous-domaines qui sont dédiés à la communication (communications personnelles, matériel, réseaux et systèmes de télécommunications, etc.) à l’information (algorithmes, analyse des réseaux, traitements réparti et simultané, etc.) et à l’intelligence artificielle (réalité virtuelle, reconnaissance de la parole, des formes et de l’infographie, etc.).

M. Quirion est un spécialiste du fonctionnement du cerveau qui s’est intéressé notamment à la maladie d’Alzheimer, à la dépression et aux neuropeptides associés à l’anxiété. Il occupe présentement plusieurs fonctions dans le domaine universitaire, dont celle de professeur au département de psychiatrie de l’Université McGill, mais il amorcera ses nouvelles fonctions en septembre 2011. Entre-temps, Québec a nommé M. Claude Pinel au poste de directeur scientifique par intérim pour le Fonds de recherche du Québec qui est consacré à la nature et aux technologies.

Les trois Fonds de recherche du Québec sont regroupés sous une seule appellation, à la suite de l’entrée en vigueur de certaines dispositions du projet de loi 130 du gouvernement du Québec au début de juillet 2011.

D’ailleurs, ces mêmes dispositions ont entraîné l’abolition du Conseil de la science et de la technologie, une entité qui donnait des conseils au MDEIE sur les questions liées au développement scientifique et technologique au Québec. Cette entité a été remplacée par le Conseil stratégique en science et en innovation, auquel participera M. Quirion.

Reconduction de fonctions

D’autre part, Québec a nommé Mme Édith Deleury au poste de présidente de la Commission de l’éthique en science et en technologie, un organisme qui a été institué en juin 2011 lors de l’adoption du projet de loi 130 par l’Assemblée nationale. Cette nomination consiste plutôt en une reconduction de fonctions, puisque la commission qui existait depuis 2001 sous le nom de « Commission de l’éthique de la science et de la technologie » était présidée de façon bénévole par Mme Deleury depuis 2004.

La Commission de l’éthique en science et en technologie a comme mission d’informer, de recueillir des opinions et d’organiser des débats sur les enjeux éthiques qui ont trait au développement de la science et de la technologie. L’organisme doit également proposer des orientations qui guideront les personnes impliquées en science et en technologie dans leurs prises de décision.

Cette commission, qui compte treize membres, a surtout réalisé des travaux dans le domaine de la science au cours des dernières années. Toutefois, l’organisme a effectué des travaux au niveau des nanotechnologies et des nouvelles technologies de surveillance et de contrôle, qui touchent au domaine des TIC.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+