Deux décennies d’utilisation libre du World Wide Web


Jean-François Ferland - 30/04/2013

Le CERN recrée le tout premier site Web pour commémorer le vingtième anniversaire de l’autorisation libre et gratuite du W3.

Le 30 avril 1993, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (connue par l’acronyme anglais CERN) a publié une déclaration qui autorisait l’emploi de façon gratuite et libre d’une technologie nommée World Wide Web qui avait été inventée par le physicien britannique Tim Berners-Lee en 1989.

Le World Wide Web (ou W3), où l’hypertexte était utilisé dans Internet, avait été conçu et développé dans le cadre d’un projet éponyme qui visait à permettre l’échange d’informations entre les physiciennes et les physiciens des établissements universitaires et des institutions de recherche à l’échelle planétaire.

Tim Berners-Lee a créé le tout premier site Web au CERN le 6 août 1991. Ce site Web, qui était dédié au projet World Wide Web, était hébergé dans l’ordinateur NeXT de M. Berners-Lee et était accessible à l’adresse URL http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html.

Le projet de Tim Berners-Lee et la libéralisation de la technologie par le CERN ont facilité et démocratisé l’utilisation d’Internet, qui est devenu rapidement l’un des plus importants moyens de communication et d’interaction.

Restauration commémorative

Pour souligner le vingtième anniversaire de la publication de la déclaration qui a octroyé une liberté et une gratuité au W3, le CERN a lancé récemment le projet Restoring the first website.

Les objectifs de ce projet incluent le rétablissement du tout premier site Web et la remise en fonction des adresses IP, des noms de machine et des protocoles qui avaient été utilisés pour ce site. La documentation et le partage en ligne du premier fureteur et éditeur Web qui a été créé par Tim Berner-Lee et la création d’une archive documentaire sur la naissance du Web font également partie des objectifs du projet.

Le projet du CERN vise aussi la préservation des premiers serveurs Web qui ont été utilisés par Tim Berners-Lee, la préservation du contenu du contenu intégral de ces serveurs, la documentation du matériel et de ses configurations ainsi que la conservation de serveurs de remplacement.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+