Entreprises en TI récompensées par l’OQLF


Fanny Bourel - 21/03/2016

L’Office québécois de la langue française a remis des prix Mérites à des organisations ayant contribué à la promotion et à l’usage du français en TI.Logo des Mérites du français dans les TI

Cinq Mérites du français dans les technologies de l’information (TI) ont été attribués.

EBI Électric, une entreprise de la Beauce qui fournit des produits et des services électriques industriels, a été récompensée dans la catégorie Site internet ou extranet d’organisations de moins de 100 employés. L’OQLF a relevé son souci de trouver des équivalents aux termes anglais qui sont omniprésents dans le secteur de l’électronique industrielle et d’avoir misé sur des textes justes, concis et simples pour présenter ses produits et services.

Parmi les organisations de plus de 100 employés, iA Groupe financier (Industrielle Alliance) a été désignée pour son site réactif respectant les normes d’accessibilité Internet pour les personnes handicapées. L’assureur a supprimé l’acronyme anglais présent dans son ancienne URL et a fait appel à des linguistes pour alléger et vulgariser les textes de son site.

Autre lauréat, Espace pour la vie, pour son application qui accompagne les visiteurs du Biodôme, de l’Insectarium, du Jardin botanique et du Planétarium de Montréal. Disposant d’un système de géolocalisation, l’application leur suggère des parcours de 45 à 90 minutes incluant des textes et des vidéos.

Le CEFRIO a été primé dans la catégorie logiciel ou application web pour la mise au point de son outil d’autodiagnostic en ligne permettant d’évaluer la capacité d’une organisation à innover grâce au numérique. Selon les résultats obtenus, l’outil offre aux gestionnaires des ressources documentaires rédigées dans un français de qualité, d’après l’OQLF.

Dans la catégorie jeu, ludacticiel ou divertissement, le Mérite a été décerné à Turbulent. Cette firme montréalaise développe des projets numériques et interactifs dans les domaines du jeu, des médias, de la culture et de l’éducation. Elle a gagné ce prix pour avoir conçu une expérience numérique accompagnant la série documentaire Le rêve de Champlain diffusée sur la chaîne ontarienne TFO.

Des vidéos sur le thème de la Nouvelle-France et trois applications en ligne ont été crées. La première présente ce qu’aurait été la vie virtuelle de l’explorateur Samuel de Champlain sur les réseaux sociaux. La deuxième s’adresse aux enfants et la troisième propose un jeu en ligne dont l’objectif est d’établir et de faire prospérer une colonie.

Lire aussi:

Innovation par le numérique : le CEFRIO lance un outil d’autodiagnostic

Sites du Québec : deux internautes sur trois ne magasinent qu’en français

Un ludacticiel pour apprendre le français en fredonnant




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,