Des entreprises au courant des enjeux en TI, mais peu proactives


Dominique Lemoine - 06/05/2014

Il existe un écart entre les connaissances des entreprises canadiennes en matière d’enjeux technologiques et les actions qu’elles mettent en œuvre.Illustration du concept d'enjeux en technologies

Le cabinet de services professionnels PricewaterhouseCoopers (PwC) précise que la sixième édition de son rapport Annual Digital IQ Survey souligne l’écart, dans le monde des affaires, entre la compréhension des enjeux et leur résolution grâce à la technologie. Le sondage de PwC mesure la façon dont les entreprises canadiennes comprennent, valorisent et intègrent la technologie.

Selon PwC, la plupart des répondants au sondage ont affirmé que les changements technologiques sont le facteur qui pourrait avoir la plus grande répercussion sur leur entreprise au cours des cinq prochaines années. De plus, 70 % des dirigeants interrogés ont indiqué que leur chef de la direction promeut « activement » l’usage des technologies de l’information (TI) dans l’exécution de la stratégie d’entreprise.

Cependant, bien que près de trois répondants sur quatre aient indiqué que l’obtention et l’analyse de l’information sur les clients soit une priorité pour leur entreprise, seulement 44 % d’entre eux avaient agi à cet égard. Sur le plan de la protection des données sur les clients et de la propriété intellectuelle, 72 % des répondants ont exprimé de l’inquiétude quant à leur capacité de protection de l’information, mais seulement 50 % avaient intégré ces questions à la stratégie de l’entreprise.

Selon PwC, les entreprises peineraient à concevoir et à mettre en œuvre elles-mêmes les nouvelles stratégies numériques nécessaires, en plus de ne pas utiliser toutes les sources externes d’innovation disponibles, telles que les universités et les laboratoires.




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+