Des contrats de défense pour 110 M$ chez CAE


Dominique Lemoine - 02/07/2014

CAE obtient des contrats de défense d’une valeur d’environ 110 millions de dollars, qui visent la fourniture de systèmes et de services de formation.Logo de CAE

L’entreprise montréalaise CAE, qui développe et commercialise des systèmes de simulation pour les industries de l’aérospatiale, de la défense, de la santé et des mines, précise que ces contrats ont été octroyés par la Royal New Zealand Air Force, par la force aérienne allemande, par Korea Aerospace Industries et par un client dont l’identité demeure confidentielle.

Le contrat avec la Royal New Zealand Air Force vise la fourniture en 2015 et la maintenance ultérieure d’un système d’entraînement au sol et de services pour l’avion T-6C. De plus, le contrat avec la force aérienne allemande prévoit la livraison d’une mise à niveau des systèmes visuels des simulateurs Eurofighter.

De son côté, Korea Aerospace Industries devra recevoir un générateur d’images Medallion-6000 de CAE pour le simulateur de mission T-50IQ que KAI conçoit pour la force aérienne iraquienne. Enfin, le client dont l’identité demeure confidentielle avait besoin d’un entraîneur pour les systèmes d’armes destinés aux opérateurs de perche de l’avion citerne KC-135.

CAE évoque « un vaste bassin d’occasions avec les forces de défense et de sécurité à travers le monde qui reconnaissent de plus en plus les bénéfices de la formation fondée sur la simulation ».




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+