Début d’une nouvelle ère chez Alliance numérique


Jean-François Ferland - 20/03/2014

Le regroupement industriel Alliance numérique, qui représente dorénavant le seul secteur du jeu vidéo, dévoile son équipe de direction et son CA. Logo d'Alliance numérique

Le comité exécutif d’Alliance numérique est présidé par Martin Carrier, qui est le chef de studio de Jeux WB Montréal. La vice-présidence a été confiée à Philippe Morin, qui est le cofondateur du studio Red Barrels, tandis que la trésorerie a été confiée à Francis Baillet, qui est le vice-président, affaires corporatives au studio Ubisoft Montréal.

Le poste de secrétaire est occupé par Jean-Sébastien Boulard, qui est le directeur des ressources humaines de Ludia, une entreprise de Montréal qui crée et distribue du contenu multiplateforme de divertissement interactif. M. Boulard est également le président du comité Main-d’œuvre et Formation d’Alliance numérique.

Yanick Roy, le directeur du studio Bioware-Montreal, occupe également un poste de vice-président au sein du comité exécutif d’Alliance numérique. M. Roy était membre du conseil d’administration du regroupement industriel, avant l’apport des changements.

« L’industrie du jeu vidéo dépense 741 millions $ au Québec.  Nous sommes une industrie qui fait preuve d’une vivacité unique au monde et qui compte parmi les plus dynamiques au monde. Nous représentons une carte de visite créative et culturelle inestimable pour le Québec et en ce sens, il était naturel que l’Alliance recentre ses efforts pour faire en sorte que sa voix soit entendue davantage », déclare Martin Carrier dans un communiqué.

Serge Landry, qui était le directeur général par intérim d’Alliance numérique depuis le départ de Pierre Proulx au début de 2013, ne fait plus partie du comité exécutif du regroupement. Toutefois, il siégera encore au conseil d’administration à titre d’administrateur. Précédemment, M. Landry assumait aussi les fonctions de secrétaire du conseil d’administration d’Alliance numérique.

Nouveau conseil d’administration

Outre M. Landry, le seul membre du précédent conseil d’administration d’Alliance numérique qui siège encore au CA du regroupement est Olivier Jasmin, qui est le chef de la direction et producteur chez Fugitive Interactive.

Les nouveaux membres du CA d’Alliance numérique sont Franck Da Costa (Bug Tracker-AptitudeX), Jason Della Rocca (Execution Labs), Frédéric Faubert (Hibernum), Sylvain Morel (Beenox), François Pelland (Ubisoft Québec), Mario Poulin (Gameloft) et Martin Rhéaume (Frima).

En novembre 2013, le regroupement Alliance numérique avait annoncé qu’elle modifierait ses activités de représentation afin de miser exclusivement sur l’industrie du jeu vidéo. Dans le cadre de changement de positionnement, Alliance numérique avait établi une entente avec l’Association québécoise des technologies (AQT), afin d’offrir une transition vers ce regroupement à quelque 80 entreprises membres qui œuvrent dans les domaines de la mobilité, des services et applications Internet et du cyberapprentissage.

Au moment de publier en ligne cet article, le site web d’Alliance numérique n’avait pas été mis à jour pour refléter les changements apportés à la direction et au conseil d’administration du regroupement industriel. D’ailleurs, le site web ne semble pas avoir été mis à jour depuis plusieurs mois, puisqu’il présente des informations sur les comités sectoriels qui ont été délaissés, tout comme plusieurs messages d’erreur.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+