De la vidéosurveillance par webcam à peu de frais


François Picard - 05/04/2011

Un ordinateur avec une webcam peut faire un excellent système de vidéosurveillance si l’on se sert du logiciel approprié.

Quand on pense sécurité par caméra, on imagine surtout des caméras câblées ou sans fil reliées à des enregistreurs vidéo ou à des systèmes d’alarme. Il est cependant possible de faire de la surveillance efficace avec du matériel dont on dispose déjà et un logiciel peu coûteux. Les webcams d’ordinateurs ne servent pas juste à voir son interlocuteur lors de visioconférence. Elles peuvent surveiller les abords d’un ordinateur, une pièce et même l’extérieur d’un bâtiment, un stationnement ou tout autre endroit, enregistrer ou transmettre de la vidéo ou des photos prises sur le vif.

Depuis six ans, grâce à une webcam et à son logiciel, je reçois un message par courrier électronique avec une photo sur mon ordinateur ou sur mon téléphone cellulaire intelligent quand quelqu’un arrive dans ma cour et que je suis absent. C’est utile de savoir que quelqu’un est passé, qu’un livreur est venu ou même quel temps il a fait durant notre absence. Le message avec la photo arrive instantanément, avant même que le visiteur n’ait atteint la maison, et la vidéo complète est enregistrée sur l’ordinateur tant que des mouvements sont détectés. C’est pratique aussi d’être prévenu que quelqu’un arrive quand on est dans un bureau, concentré sur son travail et qu’on risque de ne pas entendre sonner ou frapper à la porte.

Cela ne nécessite qu’une webcam et un logiciel, soit celui qui est fourni avec la webcam, soit un autre qu’on achète parmi une centaine de possibilités offertes sur le marché. Dans tous les cas, on s’en tire avec un système de vidéosurveillance efficace et peu coûteux.

Les webcams

C’est sûr que les webcams intégrées au haut de l’écran des ordinateurs ont une utilisation limitée

Webcam jour

Une webcam et un logiciel spécialisé peuvent enregistrer une vidéo sur un ordinateur dès que des mouvements sont détectés.

comme caméras de sécurité parce qu’elles sont fixes et leur orientation est rarement modifiable sans déplacer l’ordinateur lui-même, ce qui n’est pas très pratique. On peut quand même les utiliser avec des logiciels qui permettent de voir ce qui se passe dans la pièce où se trouve l’ordinateur et qui s’approche de l’appareil.

L’idéal, ce sont les webcams plus traditionnelles rattachées à l’ordinateur par un câble USB. On peut les déplacer facilement et les placer au meilleur endroit à proximité des ordinateurs, en se servant d’une rallonge de câble USB si nécessaire. Il est possible de poser la webcam sur le rebord d’une fenêtre, orientée vers l’endroit à surveiller. On peut même camoufler la webcam entre des livres ou sous un bureau. Toute webcam peut être utilisée de cette façon, de celles à 15 $ à celles qui coûtent dix fois plus cher.

La qualité de l’optique a de l’importance ainsi que la définition des images capturées, mais une webcam ordinaire avec une définition de 800 x 600 pixels ou même de 640 x 480 pixels suffit. J’ai testé la vidéosurveillance avec une dizaine de webcams différentes. Toutes réagissaient aussi bien quand le logiciel analysait les changements dans les images pour détecter les mouvements, mais c’est sûr que les webcams avec un meilleur objectif permettaient de prendre des photos avec plus de détails. Il existe également différents modèles de webcams à infrarouge adaptées à la surveillance nocturne.

Les logiciels

Pour ce qui est des logiciels de surveillance par webcam, le choix ne manque pas, mais la plupart sont en anglais. D’un côté, il y a les logiciels de sécurité fournis avec près de la moitié des webcams et que les fabricants utilisent souvent comme argument de vente supplémentaire. De l’autre, on trouve une profusion de logiciels vendus indépendamment, avec toutes sortes de caractéristiques et de prix. L’ensemble webcam et logiciel de vidéo surveillance est parfois plus économique, comme c’est le cas, par exemple, pour la webcam eFace 2025 de Genius que j’ai testée dernièrement.

WebCam Monitor de Deskshare est l’un des logiciels de vidéosurveillance par webcam les plus réputés. Il coûte 68 $, mais il est très complet. Il fonctionne sous Windows XP, Windows Vista, Windows 7 et Windows Server 2008. Une version française est disponible. Des mouvements devant la webcam peuvent entraîner l’enregistrement de la vidéo et du son qui seront stockés sur l’ordinateur local ou transmis automatiquement sur un autre ordinateur. On peut aussi le programmer pour qu’il transmette un SMS ou un message par courriel. On peut programmer la surveillance pour certains jours et certaines heures. Après avoir reçu l’alarme, on peut également se connecter à distance et voir en direct ce que filme la webcam.

Willing Webcam de Willing Software est un autre logiciel sérieux, très complet, pour 45 $ environ. Il est multilingue et comporte une version française. En plus de faire à peu près la même chose que WebCam Monitor, il peut s’intégrer à des services comme Skype, Yahoo, AOL et MSN. Il peut aussi retransmettre le flux vidéo de la webcam ou d’une caméra IP directement sur Internet.

SWB WebCam Surveillance Monitor de SharewareBoss fait aussi du très bon travail, mais pour une vingtaine de dollars seulement. Il fonctionne également à partir de la détection de mouvements. Crime Catcher 3.2 d’Edward Torkington fait un peu plus pour 25 $ environ. Il se rapproche davantage des logiciels comme WebCam Monitor et Willing Webcam. Il peut aussi faire démarrer d’autres logiciels au moment où il détecte des mouvements, par exemple un logiciel qui fait entendre des voix ou allumer des lumières. C’est dommage qu’il ne soit pas en français parce qu’il est très complet et semble très efficace.

Actuellement, le meilleur rapport capacité/prix pourrait être accordé à la webcam eFace 2025 que Genius vend au

Logiciel CrazyTalk Cam Suite

La suite de logiciels CrazyTalk Cam Suite.

Canada pour une soixantaine de dollars seulement. Il s’agit en effet d’une webcam haute résolution 720p qui fonctionne sous Windows et sous Mac OS, mais le logiciel qui l’accompagne ne marche que sous Windows. La eFace 2025 dispose d’un assez bon objectif à plusieurs lentilles qui n’est pas fixe, mais dont on peut régler la netteté manuellement, juste en tournant délicatement le module objectif jusqu’à ce qu’on obtienne la meilleure image possible. La webcam comporte un micro assez sensible pour capter les voix jusqu’à quelques mètres.

La eFace 2025 est fournie avec l’ensemble de logiciels CrazyTalk Cam Suite qui comprend un logiciel de clavardage et un logiciel de vidéosurveillance. Le système de sécurité vidéo intégré au logiciel permet de détecter tout mouvement dans le champ de la webcam, de prendre une photo de l’endroit en question et de l’envoyer par courrier électronique à un autre ordinateur ou à un ordiphone relié à Internet. Cela fonctionne assez bien, mais il est préférable d’avoir un ordinateur rapide pour arriver à prendre les photos des intrus sur le vif. Dans ce domaine, il est primordial que tout se fasse le plus vite possible.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.




Tags: , , , , ,