Croissance des revenus trimestriels et de la perte nette chez D-Box


Jean-François Ferland - 14/11/2012

Technologies D-Box rapporte des revenus de 3,7 millions de dollars et une perte nette de 2 millions de dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2012.Logo de Technologies D-Box

Technologies D-Box, une entreprise de Longueuil qui commercialise des systèmes de reproduction des mouvements pour les industries du cinéma, du jeu vidéo et de la santé, rapporte des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 82,7 % aux revenus de 2,02 millions de dollars qui avaient été produits lors du trimestre équivalent de son année financière 2011.

Parmi les revenus trimestriels de Technologies D-Box, 2,17 millions de dollars proviennent de la vente de systèmes de génération de mouvement qui sont destinés aux équipementiers d’origine. Ces revenus sont supérieurs de 39,5 % d’année en année. Également, 0,68 million de dollars proviennent de la vente de systèmes aux exploitants de salles de cinéma. Ces revenus sont en hausse de 550 % en comparaison avec les revenus du trimestre équivalent de l’année financière 2011. Les revenus de 0,85 million de dollars qui sont liés aux droits d’utilisation, à la location et à l’entretien ont progressé de 132 % en douze mois.

Pour le trimestre qui a pris fin le 30 septembre 2012, Technologies D-Box fait état d’un coût des produits de 1,7 million de dollars. Ce coût est en progression de 88,6 % d’année en année.

Les dépenses d’exploitation trimestrielles de Technologies D-Box sont de 2,8 millions de dollars, soit 55 % de plus que les dépenses du trimestre de référence de l’année financière 2011. Les dépenses liées à la vente et au marketing de 1,2 million de dollars, les dépenses liées à l’administration de 0,74 million de dollars et les dépenses de recherche et développement de 0,24 million de dollars sont inférieures aux dépenses qui avaient été rapportées douze mois plus tôt. Toutefois, c’est une perte de change de 0,6 million de dollars qui a fait croître les dépenses trimestrielles de l’entreprise.

Technologies D-Box rapporte une perte nette trimestrielle de 1,2 million de dollars. Cette perte nette est supérieure de 22,7 % à la perte nette de 0,98 million de dollars qui avait été comptabilisée pour le deuxième trimestre de son année financière 2011.

Au cours du trimestre, Technologies D-Box a signé une première entente commerciale en Russie, avec l’exploitant de salles de cinéma Luxor Cinema Chain. Également, l’entreprise québécoise a annoncé un contrat avec l’entreprise anglaise Odeon & UCI Cinemas afin d’installer sa technologie de reproduction de mouvement MFX dans un complexe de divertissement à Liverpool. D’autre part, Technologies D-Box a signé des ententes additionnelles aux États-Unis avec les exploitants Celebration! Cinema et Goodrich Quality Theatres.

Données de mi-parcours

Pour les six premiers mois de son année financière 2012, Technologies D-Box rapporte des revenus de 7,27 millions de dollars. Il s’agit d’une amélioration de 63,9 % en comparaison avec les revenus de 4,4 millions de dollars qui avaient été obtenus par l’entreprise lors du premier semestre de son année financière 2011.

Technologies D-Box rapporte une perte nette cumulative de 1,7 million de dollars, soit 35,3 % de moins que la perte nette cumulative de 2,7 millions de dollars des six premiers mois de son année financière 2011.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+