Croissance de l’utilisation des TI en médecine


Dominique Lemoine - 03/12/2014

Plus de médecins du Canada adoptent désormais des technologies de l’information (TI), rapporte l’Association médicale canadienne (AMC).

Illustration du concept de la cybersanté

(Photo : Thinkstock)

Selon l’édition 2014 du Sondage national des médecins (SNM), qui est effectué en ligne auprès de 10 000 médecins du Canada, l’utilisation des TI par des médecins du Canada est en « forte croissance ».

« Une hausse marquée de l’utilisation des technologies de l’information s’est produite depuis 2007 et 2010, soit les années des sondages comparables précédents », affirme l’AMC.

L’AMC soutient que 75 % des médecins répondants déclarent désormais utiliser les dossiers électroniques pour entrer ou pour récupérer des données cliniques sur des patients, ce qu’ils peuvent faire à distance et à partir d’un ordinateur de bureau ou portable.

En comparaison, la proportion de médecins utilisateurs de dossiers médicaux électroniques était de 26 % en 2007. Les radio-oncologues seraient 96 % à utiliser les dossiers électroniques, tandis que les oncologues médicaux et les médecins de famille seraient respectivement 97 % et 77 % à le faire.

Les médecins utiliseraient aussi des outils informatiques et électroniques pour consulter des résultats d’examens de laboratoire ou d’épreuves diagnostiques, réviser des médicaments qui sont pris par un patient, consulter des avertissements d’interactions médicamenteuses, demander des consultations auprès d’autres médecins et gérer des maladies chroniques.

Lire aussi  :

Données médicales ciblées par les pirates informatiques

TELUS Santé acquiert les droits d’une technologie de ZoomMed

Dossiers médicaux électroniques : TELUS Santé acquiert Med Access

Homologation de solution pour Medesync

Medesync choisie par l’Association des médecins omnipraticiens de Laval




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+