Création d’une chaire de recherche québécoise sur l’encapsulation de puces


Jean-François Ferland - 15/05/2014

Logos de l'Université de Sherbrooke et d'IBM CanadaL’Université de Sherbrooke et IBM Canada établissent une chaire de recherche qui œuvrera à l’amélioration de composants électroniques pour les puces.

L’Université de Sherbrooke et le fournisseur technologique IBM Canada ont établi la Chaire de recherche CRSNG-IBM Canada sur l’encapsulation innovante de puces microélectroniques, par le biais d’un partenariat université-entreprise.

Précisément, cette chaire consacrera ses efforts au développement de nouvelles approches quant aux procédés de fabrication industrielle et au développement de nouveaux matériaux pour accroître la fiabilité et la résistance de composants électroniques.

Cette chaire est soutenue par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), une entité du gouvernement fédéral qui a pour rôle d’accroître la capacité scientifique et technologique du Canada, par des investissements et des appuis pour des travaux de recherche.

Les chercheurs qui travailleront à cette chaire tenteront de résoudre des enjeux qui sont liés à la miniaturisation accrue des puces microélectroniques. Parmi ces enjeux, on note l’assemblage ardu de matériaux, en raison d’un manque de compatibilité, et le dégagement élevé de chaleur, à cause de la grande concentration de certaines puces.

La chaire CRSNG-IBM Canada sur l’encapsulation innovante de puces microélectroniques regroupera trois domaines de travail, soit les innovations de procédés d’encapsulation pour l’intégration de puces multiples en deux dimensions et en trois dimensions, la conception de boitiers pour équilibrer les performances électriques, mécaniques et thermiques et l’avancement scientifique fondamental de l’encapsulation de puces. Les trois titulaires de cette chaire sont David Danovitch, Julien Sylvestre et Dominique Drouin, de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke.

Le CRSNG octroiera 2,5 millions de dollars à la chaire de recherche. IBM Canada, pour sa part, allouera 2,5 millions de dollars en argent et 2,6 millions de dollars en biens et services à la chaire de recherche au cours des cinq prochaines années. Notamment, des employés d’IBM Canada de l’usine de Bromont consacreront du temps de travail aux activités de cette chaire. Également, IBM Canada fournira à la chaire de recherche de la matière première, dont des gaufres.

L’Université de Sherbrooke consacrera 1,16 million de dollars aux activités de la chaire de recherche CRSNG-IBM Canada sur l’encapsulation innovante de puces microélectroniques. L’organisme Prompt, un consortium industriel-universitaire québécois en technologies de l’information et des communications, allouera 340 000 dollars à cette chaire au cours de ses deux premières années d’activité.




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+