Coupes budgétaires : l’AQT consulte les dirigeants de l’industrie


Jean-François Ferland - 12/09/2014

L’AQT invite quelque 1 200 dirigeants à se prononcer sur les impacts des récentes coupures gouvernementales et sur de nouvelles approches de soutien de l’industrie.Logo de l'AQT

L’Association québécoise des technologies, un organisme de représentation qui regroupe quelque 500 entreprises membres et affiliées de l’industrie des TIC au Québec, invite des dirigeants d’entreprise – qui font partie ou non son regroupement – à répondre à un sondage en ligne qui est mené jusqu’au 20 septembre par par SOM Recherches et Sondages.

En premier temps, le sondage commandé par l’AQT traitera de commercialisation et d’exportation, de subventions et de programmes ainsi que de l’adoption des technologies de l’information par les organisations. Cette consultation permettra de faire un état de la situation économique de l’industrie des TIC à la suite de l’annonce d’importantes réductions de mesures de soutien par le gouvernement Couillard, dans le cadre du  budget 2014 du gouvernement du Québec.

Constats et suggestions

Nicole Martel, la présidente-directrice générale de l’AQT, indique que les résultats du sondage aideront à la préparation des interventions de l’organisme lors deux commissions consultatives qui seront tenues par le gouvernement du Québec à l’automne 2014.

« Nous jouerons notre rôle de défenseur de l’industrie et nous décrirons les impacts des décisions prises dans le récent budget du gouvernement que des entreprises ressentent déjà, entre autres sur leurs contrats à long terme », indique Mme Martel.

« Le gouvernement a effectué des coupures transversales qui ont des impacts sur les PME [de l »industrie des TI] qui sont au stade de la commercialisation. Ces impacts sont différents que ceux qui sont ressentis dans d’autres profils d’industrie », souligne-t-elle.

Madame Martel explique que la consultation des dirigeants d’entreprise de l’industrie des TIC n’a pas été tenue immédiatement après l’annonce des coupures dans les mesures budgétaires par le gouvernement, dans le but de permettre aux entreprises de constater et documenter les impacts des modifications apportées aux mesures gouvernementales.

La présidente-directrice générale de l’AQT ajoute que le sondage servira aussi à valider des hypothèses qui portent sur de nouvelles formes de soutien de l’industrie. Ces formes alternatives de soutien seront présentées par l’organisme lors de ses passages aux commissions consultatives du gouvernement québécois.

D’autre part, l’AQT compte discuter des freins et des obstacles que rencontrent les petites et moyennes entreprises en TIC qui souhaitent accéder au marché public de l’administration gouvernementale québécoise.

Par ailleurs, la consultation en ligne alimentera une réflexion de l’organisme à propos de pistes de solutions pour les enjeux de croissance des entreprises de l’industrie québécoise des TI. Chaque année, l’organisme de représentation produit un sondage de la sorte afin d’établir son plan annuel d’actions politiques.




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+