Cossette veut accueillir des jeunes pousses en tourisme


Fanny Bourel - 22/08/2016

Cinq ans après ses débuts, les incubateurs Cossette Lab s’ouvrent aux jeunes entreprises se spécialisant en technologie du tourisme. Un appel de candidatures a été lancé par le groupe Cossette, dont plusieurs clients oeuvrent dans le secteur touristique.Cossette

Après avoir créé un premier incubateur dans ses bureaux de Montréal, Cossette a également installé un incubateur à Toronto en 2014 puis à Vancouver, en avril dernier. Ces structures accueillent des jeunes pousses en démarrage pendant une période allant de 6 à 12 mois, pendant lesquels elles peuvent tisser des liens avec Cossette mais aussi avec certains des clients de ce groupe de communications et de marketing.

En tout, 15 entreprises ont été hébergées dans les incubateurs Cossette Lab, dont PasswordBox, un service de gestion de mots de passe acquis par Intel en 2014, SweetIQ, une plateforme montréalaise qui aide à convertir des recherches en ligne en ventes en magasins. Ou encore Spotful, une plateforme vidéo intégrant des applications comme Facebook ou Instagram pour faciliter le commerce en ligne.

En avril dernier, Malik Yacoubi, le vice-président aux technologies de Cossette et responsable de Cossette Lab, a déclaré à Infopresse qu’en 5 ans, les entreprises hébergées chez Cossette Lab ont permis de créer 150 emplois et ont reçu 17 millions de dollars en investissement.

Lire aussi :
Cossette choisie par Tourisme Montréal

L’aéroport de Québec confie un mandat numérique à Cossette

Tourisme numérique : application de Montréal pour déambuler à Paris




Tags: , , , , , , ,