Contrats publics en informatique : IBM défend son éthique des affaires


Dominique Lemoine - 16/03/2015

En réponse aux mandats d’arrêt contre trois de ses employés, IBM a émis une déclaration pour rappeler ses engagements en matière d’éthique des affaires.Logo d'IBM

Computer Dealer News rappelle que trois employés du fournisseur technologique IBM, c’est-à-dire Patrick Fortin, Gilles Gariépy et Daniel Létourneau, doivent être arrêtés en lien avec un stratagème de corruption relié à un contrat public en informatique de Revenu Québec d’une valeur de 24 millions de dollars.

Lire : Contrat public en informatique : l’UPAC vise un consortium IBM-EBR

« IBM est engagée à respecter les principes de l’éthique des affaires et à avoir une conduite légitime. Nous allons continuer à coopérer pleinement avec les autorités locales qui enquêtent sur cette affaire », aurait déclaré IBM.

Selon le Commissaire à la lutte contre la corruption de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), les trois employés d’IBM seront accusés d’abus de confiance, de complot, de fraude de plus de 5 000 dollars et de complot pour fraude. En date du 11 mars, Daniel Létourneau était toujours recherché.

Lire l’article au complet sur le site de Computer Dealer News, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Contrat public en informatique : EBR « sous le choc »

FACIL réitère sa demande d’enquête publique sur les contrats informatiques




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+