Contrats auprès de l’Aviation royale du Canada pour CAE


Dominique Lemoine - 19/07/2017

CAE obtient des contrats militaires au Canada et aux États-Unis d’une valeur totale d’environ 175 millions de dollars.Logo de CAE

L’entreprise de Montréal CAE, qui développe et qui commercialise des systèmes et plateformes de simulation et de formation au vol pour les industries de l’aérospatiale commerciale et militaire, affirme avoir obtenu des contrats de livraison de dispositifs d’entraînement et de fourniture de « soutien en service » auprès de l’Avation royale du Canada, ainsi que de l’U.S. Marine Corps et de l’U.S. Air Force Special Operations Command.

Des contrats de soutien en service obtenus auprès de l’ARC impliqueraient les chasseurs CF-18, ainsi que l’avion C295W dans le cadre du programme d’aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe. Les contrats auraient été obtenus au cours du premier trimestre de l’exercice financier 2018 de CAE.

Lockheed Martin aurait octroyé à CAE un contrat « visant à appuyer » le développement de cinq dispositifs d’entraînement simulant un fuselage C-130J.

Les contrats impliqueraient aussi notamment les clients L-3 MAS et Airbus Defence and Space. « Ces commandes accroissent nos perspectives de revenus récurrents à long terme pour nos activités de défense », soutient CAE.

Lire aussi :

Système CAE pour les aéronefs Airbus de l’Aviation royale

Contrat militaire de CAE auprès de Lockheed Martin

CAE : un contrat de soutien « en service » d’avions de chasse




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+