Contrat de l’Agence spatiale pour des systèmes robotisés


Dominique Lemoine - 21/08/2017

L’entreprise MDA, de Colombie-Britannique, a obtenu ce contrat en vue d’une « possible station spatiale près de la Lune ».Agence spatiale canadienne, ASC

L’Agence spatiale du Canada (ASC), dont le siège social est situé à Saint-Hubert au Québec, affirme avoir accordé un contrat de 2,75 millions de dollars à l’entreprise de télécommunications et de systèmes d’information MDA (pour MacDonald, Dettwiler and Associates) dans le but de « trouver des technologies » qui pourraient permettre « d’explorer l’espace lointain ».

Selon l’ASC, « MDA déterminera ce qu’exigerait la construction d’un système robotisé d’exploration de l’espace lointain qui permettrait d’exploiter et d’entretenir une future station spatiale près de la Lune ».

L’ASC précise que le mandat prévoit une « étude préliminaire » pour « mieux savoir quels seront les technologies et l’équipement nécessaires pour soutenir les futures missions internationales au-delà de la Station spatiale internationale » par la communauté spatiale internationale.

L’ASC mentionne que la participation financière du Canada dans le programme de la Station spatiale internationale permet « au secteur spatial canadien d’être bien positionné pour tirer parti d’occasions offertes dans les futures étapes de l’exploration de l’espace lointain », comme l’exploration humaine de Mars.

Lire aussi :

Mandat de vêtement spatial connecté pour Carré Technologies

Transmission de données depuis la stratosphère par l’ÉTS et l’ASC

Un système de métrologie canadien dans une mission spatiale japonaise




Tags: , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+