Comparaison de la performance des cinq principaux navigateurs Web


Dominique Lemoine - 17/09/2014

Les navigateurs Web Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera et Safari possèdent tous des distinctions en matière de vitesse, de facilité d’utilisation et d’utilisation des ressources du système.Illustration du concept de fureteur

C’est ce que soutient le site d’information PC World, qui a procédé à des tests de comparaison et à une évaluation des variables opérationnelles des cinq principaux navigateurs Web pour les ordinateurs.

Selon l’exercice, le navigateur Chrome 36 de Google serait stable et fiable, en plus d’avoir été le plus rapide lors des tests effectués. Cependant, sa rapidité serait rendue possible grâce à une utilisation de beaucoup de mémoire et de plusieurs processus séparés. De plus, ce navigateur donnerait l’impression de compliquer les modifications simples, telles que les changements au niveau de la page d’accueil.

Firefox 31 serait le moins rapide parmi tous les navigateurs comparés, mais la différence ne serait pas suffisante pour agacer les usagers et sa vitesse demeurerait décente. Par contre, son apparence et son matériel compagnon retiendraient l’attention et il serait fiable malgré un historique de fuites de mémoire qui forçaient des redémarrages occasionnels. Firefox n’utiliserait qu’un seul processus et moins de mémoire que Chrome et Opéra pour réaliser ses tâches.

Internet Explorer 11 serait le navigateur qui est le plus ciblé par des programmes malveillants, une situation qui irait de paire avec le fait qu’il serait encore le navigateur le plus distribué. Sa vitesse serait décente en mode HTML et il serait le navigateur le plus rapide en mode Javascript, en plus d’être le plus facile à utiliser avec des sites liés aux affaires comme Webex et des consoles HTML IT comme Kaseya.

Opera 23 offrirait la configuration la plus facile parmi tous les navigateurs Web et les jadis problématiques de rendu de ses pages et d’incompatibilité avec les outils Internet auraient été améliorées. Opera 23 ne serait qu’un poil plus lent que Chrome, mais il utiliserait lui aussi plusieurs processus, sans compter l’absence d’un bouton Démarrage.

Enfin, seulement Safari 5.1.17 utiliserait encore moins de mémoire que Firefox pour fonctionner. De plus, il fonctionnerait avec très peu de processus, voire un seul, sans que sa vitesse décente n’en soit trop affectée, bien qu’elle soit inférieure à celle des autres navigateurs. Ce navigateur serait encore le moins populaire auprès des utilisateurs de Windows.

Lire l’article au complet sur le site de PC World (en anglais).




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+