Commerce de détail : Radio Shack prévoit fermer 1 100 magasins aux É.-U.


Jean-François Ferland - 05/03/2014

Radio Shack veut miser sur les établissements plus rentables et un nouveau concept de magasin.Logo de Radio Shack

Le détaillant américain de produits électroniques et informatiques Radio Shack indique que ses résultats financiers au quatrième trimestre de 2013 ont été affectés par un trafic moins élevé en magasin, par une concurrence accrue au niveau des promotions en électronique, par une faible activité dans le marché de la téléphonie mobile et par « quelques enjeux d’exploitation ».

Ainsi, lors du dévoilement de ses résultats de trimestre et d’année, Radio Shack a indiqué qu’elle fermerait quelque 1 100 établissements non rentables. À terme, l’entreprise comptera dans son réseau plus de 4 000 magasins, dont 900 franchises.

« Au cours des derniers mois, nous avons effectué un examen approfondi de notre portfolio [de magasins] sous plusieurs angles – l’emplacement, la démographie de la population, la durée du bail et les performances financières – afin de consolider notre réseau de magasin en ayant moins d’emplacements, mais en conservant une forte présence dans chaque marché », a indiqué Joseph C. Magnacca, le chef de la direction de Radio Shack, dans un communiqué.

Notamment, le dirigeant a indiqué que Radio Shack misera sur un nouveau concept de magasin dont le déploiement a été amorcé en 2013. Selon l’entreprise, les magasins qui ont adhéré à ce concept auraient bénéficié d’une croissance des ventes.

Pour le quatrième trimestre de son année financière 2013, Radio Shack rapporte des revenus de 935,4 millions de dollars et une perte nette de 191,4 millions de dollars américains. Le trimestre équivalent de son année financière 2013 s’était soldé par des revenus de 1,17 milliard de dollars américains et une perte nette de 63,3 millions de dollars américains.

Pour son année financière 2013, Radio Shack fait état de revenus de 3,4 milliards de dollars américains et d’une perte nette de 400,2 millions de dollars américains. Pour l’année précédente, le détaillant avait rapporté des revenus de 3,8 milliards de dollars américains et une perte nette de 139,4 millions de dollars américains.

Rappel historique

La bannière de magasins Radio Shack a été présente au Canada de 1970 à 2005. Le détaillant ontarien InterTAN Canada, qui avait été acheté par l’entreprise américaine Circuit City en 2004, avait été forcé d’abandonner la bannière de Radio Shack.

Les commerces de détail d’InterTAN Canada avaient alors adopté la bannière « La Source par Circuit City ». Circuit City a vendu la bannière La Source au fournisseur de services de télécommunications Bell Canada en 2009.

La maison-mère américaine de Radio Shack, lors de l’abandon de sa bannière par InterTAN Canada, avait indiqué qu’elle comptait ouvrir de 20 à 30 établissements au Canada d’ici la fin de 2005, mais en 2007, les neuf magasins qui étaient exploités au Canada ont été fermés.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+