Relever quatre défis courants en matière de continuité des activités

10/11/2015 - Jeff Jedras

Commandité par Rogers Rogers

Vous avez présenté vos arguments en faveur du plan de continuité des activités, la haute direction a donné son accord et votre financement est assuré. Ne vous méprenez pas : votre travail ne fait que commencer.


De nombreux obstacles pourraient se dresser devant vous tandis que vous cherchez à élaborer votre plan et à le mettre en œuvre. Voici quatre défis courants auxquels vous pourriez être confronté en tentant d’assurer la réussite de votre plan de continuité des activités. Être en mesure de les reconnaître prématurément et savoir comment les surmonter peut augmenter vos chances de célébrer la réussite tant souhaitée de la mise en œuvre de votre plan de continuité des activités.

1) Les employés sont vagues à propos de leurs responsabilités

Pour de nombreuses personnes au sein de l’organisation, la planification de la continuité des activités peut sembler être un concept abstrait qui ne les concerne probablement pas. Toutefois, tous les employés assument un rôle dans la réussite du plan de continuité des activités; ils doivent comprendre cela et savoir en quoi consistent leurs responsabilités en cas de perturbation des affaires. Un plan ne pourrait être réussi sans la mise en place d’un modèle de gouvernance en matière de continuité des activités qui établit clairement les responsabilités et les rôles du personnel clé.

Continuité des activités, reprise, infonuagique

Image : Thinkstock

2) L’équipe des TI et les dirigeants ne communiquent pas efficacement

Pour que votre plan de continuité des activités soit voué à la réussite, il ne peut y avoir de cloisonnement administratif entre l’équipe des TI et les unités commerciales; elles doivent travailler en étroite collaboration à la conception et à la mise en œuvre du plan. Puisqu’il arrive souvent que ces deux groupes n’aient pas l’habitude de collaborer, il faut déployer certains efforts afin d’établir des canaux de communication et de coopération et de coucher les procédures et les politiques sur papier, de façon à ce que les TI et les dirigeants comprennent les attentes et les exigences de chacun.

3) Certaines personnes accordent trop d’importance aux conseils des fournisseurs

Pour de nombreux fournisseurs, la continuité des activités représente une excellente excuse pour vous faire sortir votre portefeuille et acheter leur matériel électronique, leurs logiciels et leurs services. Toutefois, ce qu’un fournisseur pourrait essayer de vous vendre ce mois-ci peut ne pas vous convenir, et son besoin de stimuler l’augmentation des recettes ne devrait pas influencer votre stratégie en matière de continuité des activités. Ne faites pas confiance aux fournisseurs dont l’intérêt substantiel ne correspond pas au vôtre. Travailler avec un conseiller de confiance, tels que ceux de Rogers, qui est spécialisé en planification de la continuité des activités et qui prend le temps de comprendre vos besoins opérationnels vous permettra d’obtenir tous les conseils dont vous avez besoin pour votre entreprise.

4) Vous établissez des objectifs non réalistes en matière de reprise

Bien que cela puisse attrister certains employés, tout le monde n’est pas essentiel aux opérations. Cela ne signifie pas qu’ils devraient se diriger vers la file d’attente des chômeurs, mais nous serions en mesure de nous débrouiller sans eux pendant une journée, si nous avions à le faire.

Même si chaque unité commerciale devrait avoir à établir ses objectifs en matière de reprise dès le début du processus, une analyse des objectifs doit être réalisée afin de mesurer la gravité pour l’entreprise par rapport aux coûts engendrés par une remise en service immédiate. Un expert neutre en continuité des activités peut contribuer à établir des échéanciers réalistes qui permettent de se concentrer sur les services cruciaux qui doivent être repris en premier.


Mots-clés: , , , , , , , , , , ,
Jeff Jedras

Jeff Jedras

Jeff Jedras est le rédacteur en chef adjoint chez IT World Canada. Il participe principalement aux portails Computer Dealer News et ITbusiness.ca, où il couvre les domaines de la revente et des petites et moyennes entreprises.