Préparer votre entreprise à la révolution de l’Internet des objets

24/11/2015 - Robert Dutt

Commandité par Rogers Rogers

BLOGUE – En Israël, les vaches connectées à l’Internet produisent quatre fois plus de lait qu’un bovin ordinaire. Dans le Nord canadien, des capteurs qui suivent les employés et les conditions environnementales permettent d’exploiter les mines de manière plus sécuritaire et d’économiser des millions en énergie.


Illustration du concept de base de donnéesL’utilité des objets connectés à l’Internet et des données qui en découlent peut déjà être constatée partout autour de nous. Et ce phénomène ne fera que prendre de l’ampleur.

Plus tôt cette année, le McKinsey Global Institute s’est penché sur 150 applications précises de l’Internet des objets déjà couramment utilisées ou susceptibles de l’être au courant de la prochaine décennie et en est venu à la conclusion que, d’ici 2025, ces applications généreront au moins 3,9 billions de dollars par année en répercussions économiques différentielles. Vous êtes du genre à voir le verre à moitié plein? Pensez à la somme phénoménale de 11,1 billions de dollars en plus-value.

La capacité d’intégrer à peu de frais des capteurs et des systèmes de traitement des données à pratiquement n’importe quoi et de rendre l’information provenant d’un point de données accessible en temps réel à ceux qui en ont besoin a le potentiel d’introduire des changements sans précédent à la manière dont nous conduisons nos affaires et nos vies. De la maison à la ville, de l’agriculture au transport, tous les secteurs d’industrie et toutes les choses qui touchent nos vies peuvent être transformés, dans certains cas de manière que l’on ne soupçonne même pas aujourd’hui.

Pour tirer le maximum de la situation, les entreprises devront devenir des entreprises de collecte et d’analyse de données. L’avantage principal de se doter d’une stratégie en matière d’Internet des objets est la capacité de recueillir et d’analyser les données de l’entreprise, puis d’agir rapidement en fonction de celles-ci. Toutefois, cela représente de nouveaux problèmes tant pour les responsables des TI que pour les dirigeants d’entreprises.

L’Internet des objets dépasse largement le champ d’action des services des TI, mais il n’y a aucun doute qu’ils jouent un rôle important dans la stratégie de mise en œuvre de cette technologie. Les services des TI seront responsables de la création de connexions entre les capteurs et les systèmes de prise de décisions et, par conséquent, leur ressort s’étendra au-delà de la norme habituelle du centre de données et de l’armoire de répartition. Ils devront s’intégrer davantage à pratiquement tous les aspects de l’entreprise et forger des liens particulièrement forts avec le service des opérations, puisque c’est à l’intersection entre les processus technologiques et commerciaux que l’Internet des objets se révèle le plus utile.

Les entreprises devront accepter le partage des données. De nos jours, les données les plus précieuses sont centralisées à portée de main des cadres dirigeants. Cependant, si les données sont recueillies et disséminées en temps réel pour influencer les décisions d’affaires à la volée, elles doivent être davantage accessibles aux personnes et aux systèmes qui prennent ces décisions. Les dirigeants devront se faire à l’idée que, parfois, le pouvoir décisionnel devra être cédé aux machines, qui peuvent analyser les données et les tendances beaucoup plus rapidement que n’importe quel être humain. En même temps, une surveillance humaine occasionnelle est encore un véritable « must » : même les systèmes de pilote automatique les plus perfectionnés sont surveillés par des pilotes qualifiés pour veiller à ce qu’ils ne tirent pas de conclusions incorrectes et ne prennent pas d’actions basées sur des données trompeuses.

Comme les données sont en voie de devenir des actifs attrayants, les entreprises devront repenser leur façon de les protéger, ainsi que réfléchir à l’impact des exigences en matière de protection de la vie privée et de gestion d’autres données sur la manière dont elles sont traitées, utilisées et stockées à des fins de consultation ultérieure.

Les entreprises devront être prêtes à se surpasser et à accepter que le cheminement vers l’Internet des objets est peut-être une quête sans véritable destination finale. Tous les avantages tirés d’une nouvelle manière d’utiliser un point de données peuvent permettre d’en dégager une myriade d’autres en jumelant les nouvelles données à d’autres de façons inédites. Les entreprises doivent se mettre au défi de trouver de données novatrices à recueillir et modifier rapidement leurs processus opérationnels pour tirer profit des nouvelles connaissances qu’elles permettront d’acquérir.

Le pouvoir de tout interconnecter de diverses manières que nous n’avons pas encore imaginé pourrait mener à l’une des plus importantes transformations pour les entreprises depuis l’industrialisation et la valeur économique créée en reliant les objets et les processus a le potentiel d’éclipser la valeur économique créée en reliant les gens grâce à l’Internet.


Mots-clés: , , , , , , ,