Les étapes indispensables pour l’excellence en matière de SAM

24/01/2017 - IT World Canada

Commandité par COMPAREX

À mesure que les organisations se familiarisent avec la gestion d’actifs logiciels (SAM) et ses nombreux avantages, plusieurs cherchent impatiemment à exécuter et mettre à profit les outils et solutions de SAM.
La SAM peut aider les organisations à avoir une meilleure compréhension de leurs permis d’utilisation et leur acquisition de licences de logiciels, à éviter les dédoublements et à réduire leurs dépenses en logiciels et à éliminer les risques et les coûts connexes aux vérifications des fournisseurs. Mais tirer le meilleur parti de la SAM requiert de suivre quelques pratiques exemplaires. Selon Rik Schaap, consultant en gestion des actifs en logiciel chez Comparex Canada, les organisations qui visent l’excellence dans leurs pratiques en SAM devraient respecter quatre pratiques exemplaires au cours des étapes importantes de déploiement.

  1. Assurer un inventaire commercial (de même qu’un inventaire technique) – « La première étape de toute pratique efficace de la SAM est le contrôle des licences, dit Schaap. Mais neuf outils de la SAM sur dix sont axés uniquement sur l’inventaire du matériel technique de l’organisation. »
    L’inventaire commercial intègre tous les contrats de licence, les données d’ERP et les renseignements d’acquisition, qui sont ensuite alignés avec l’inventaire des logiciels utilisés sur les terminaux par l’intermédiaire d’un processus automatisé. Ce qui introduit la prochaine pratique exemplaire importante.
  2. Automatiser (presque) tout – Une plateforme de SAM efficace devrait permettre l’automatisation de la plus grande partie possible du processus. Par exemple, le SAM2GO Profiler utilisé par Comparex, place un identifiant unique sur chaque composante logicielle reconnue par sa base de données comprenant des dizaines de milliers de produits (de plus de 12 000 fournisseurs). Ceci permet d’automatisation réussie de 80 à 85 p. cent du processus d’inventaire technique, préparant les spécialistes en vue du rapprochement des deux inventaires.
  3. Réconcilier et rationaliser – C’est ici qu’un déploiement de la SAM crée un RCI, par l’optimisation et la rationalisation des logiciels. La solution de SAM devrait permettre de cartographier les deux inventaires pour dégager les écarts, mais également pour porter une attention particulière à la façon dont le logiciel est utilisé. Étant donné que les fournisseurs de logiciels élargissent continuellement les applications, ils prennent de plus en plus en charge des caractéristiques déjà offertes ailleurs.
    « Par exemple, combien de lecteurs PDF votre organisation a-t-elle besoin? demande Schaap pour la forme. A-t-on vraiment besoin de quatre éditeurs de logiciels exécutant la même tâche? » Toute solution de SAM efficace doit découvrir ces secteurs d’optimisation des logiciels.
  4. La visibilité est nécessaire, mais l’expertise est la clé – L’objectif de la SAM est une meilleure compréhension et une prise de décisions stratégiques concernant l’acquisition et le déploiement de logiciels. Ceci ne peut pas être réalisé sans la visibilité obtenue par le biais d’un tableau de bord riche et complet, mais il ne suffit pas par lui-même, dit Erik Moll, directeur de la transformation numérique chez Comparex Canada. « Vous pouvez avoir le meilleur tableau de bord jamais conçu, mais vous avez besoin d’un spécialiste ou mieux encore de spécialistes qui peuvent interpréter, analyser et évaluer les données, dit-il. Ceci s’explique par le fait que nous ne fondons pas nos décisions sur des données, mais sur des renseignements. »

Moll fait remarquer que l’expertise requise pour transformer ces données—inventaire des logiciels, compréhension des règles afférentes à l’octroi de licences parmi les milliers de fournisseurs, les occasions d’optimisation des logiciels, les normes d’approvisionnement, les occasions d’achat à l’échelle mondiale, et plus encore—en renseignements utiles est difficile à trouver chez un seul individu. C’est là que la SAM en tant que service géré entre en action, dit-il. « Aucune personne ne peut gérer seule toutes les règles et les données, mais une équipe de spécialistes de SAM2Go peuvent relever facilement ce défi, dit-il. »
Moll dit qu’en optimisant et en automatisant les étapes d’une pratique de SAM, les organisations peuvent surpasser les avantages classiques et utiliser la SAM pour une réelle transformation des TI.

Voici le cinquième d’une série de blogues sur SoftCare de COMPAREX. Pour obtenir une vue d’ensemble de la solution, vous pouvez voir le premier blogue de la série et surveiller notre prochain blogue qui expliquera comment une pratique en SAM optimisée peut mener à la transformation des TI.

Technical Overview = Aperçu technique
Customer Organization = Organisation de la clientèle
Commercial Inventory = Inventaire commercial
ERP Reports, Contracts, etc. = Rapports d’ERP, contrats, etc.
eProcurement = Approvisionnement en ligne
CPX ERP = ERP de CPX
Commercial Data = Données commerciales
Cloud = Nuage
Secure connection with anonymized data = Connexion sécurisée avec données anonymisées
Retained Organization = Organisation retenue
SAM2GO Local Support incl. Consulting = Soutien local de SAM2GO, incl. consultation
SAM2GO Dashboard = Tableau de bord de SAM2GO
SAM2GO Expert Team = Équipe de spécialistes de SAM2GO
SAM2GO Synapse = Synapse de SAM2GO
Technical Inventory = Inventaire technique
Endpoints = Terminaux
Customer Inventory = Inventaire de la clientèle
SAM2GO Profiler = SAM2GO Profiler
Technical Data = Données techniques


Mots-clés: , ,