Cinq étapes pour réussir la transformation des processus d’affaires et tirer parti du nuage

21/03/2017 - IT World Canada

Commandité par Comparex

Le changement peut être difficile. Réussir un changement vers un modèle de type nuage informatique ou hybride peut sembler imposer des limites impossibles.

Les études montrent continuellement le taux d’échec élevé des déploiements informatiques et le nuage ne fait pas exception. Il peut, en fait, être un exemple qui prouve cette règle avec certitude.

Selon Stephanie Mears, chef d’équipe produit pour les services infonuagiques chez Comparex, la transformation des processus et la gestion du changement sont cruciales pour une adoption réussie du nuage. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire pour de nombreuses organisations.

Mears cite des études de la firme de recherche Gartner qui suggèrent des échecs de déploiement autour de 70 %. « C’est un chiffre énorme lorsqu’on considère que le client ultime est l’utilisateur final. Ce seront ceux qui détectent si oui ou non le déploiement est réussi. »

Mears a partagé quelques-unes des meilleures pratiques mises en œuvre par Comparex à chacune des cinq étapes critiques de l’adoption des nuages ​​pour réussir la transformation du processus. Elle explique que ce sont les étapes que les architectes et les gestionnaires de projet de Comparex utilisent pour les clients de son service UCM (Unified Cloud Management).

Étape 1 : Découverte

À cette étape, il est important de communiquer avec tous les principaux intervenants et les secteurs d’activité pour savoir à quoi leur environnement de rêve ultime ressemble. Est-ce pour les utilisateurs à authentification unique? Avoir la capacité de travailler de n’importe où?

Quels sont les scénarios et les objectifs communs auxquels l’organisation est confrontée? A-t-elle la capacité d’identifier un énoncé de vision autour de l’initiative du nuage?

Identifier les défis liés aux activités et les outils qui les surmontent. De plus, quels outils existent pour optimiser le déploiement du nuage? Mears a déclaré que « l’optimisation est une partie importante de ce que nous faisons ici ».

Pour les clients de l’UCM, cette étape dure environ trois semaines.

Étape 2 : Planification

Construire à partir de la vision claire développée à l’étape précédente. À cette étape, des recommandations sont faites autour de la priorisation du déploiement de la solution, c’est-à-dire quelles applications sont déplacées vers le nuage et à quel moment. Développer une feuille de route en nuage qui intègre une approche de déploiement par étapes et exploiter les enseignements tirés d’une analyse approfondie des informations relatives à l’étape de la découverte. Le plan devrait évidemment corriger tous les défis au chapitre des activités précédemment identifiées. « Plusieurs clients n’ont pas encore tout le potentiel qui existe », a noté Mears. « Donc, ici, il y a une occasion de prendre ce que nous avons appris de tous les secteurs d’activité pour développer le meilleur plan et continuer à aller vers l’avant », dit-elle. Pour les clients de l’UCM, cela prend généralement environ deux semaines.

Étape 3 : Implication

Il s’agit du processus continu de sensibilisation des employés envers la solution. Adopter un plan qui vise différents secteurs d’activité afin que chacun sache ce qui se passe dans l’organisation (et la valeur que cela leur apporte). Désigner les champions du secteur d’activité qui sont enthousiastes envers la solution et aideront à l’évangéliser au sein de leur groupe. Mears affirme que « c’est une chose de faire de la formation, mais pour quelqu’un travaillant au sein de l’entreprise qui travaille réellement pour partager ses réussites, cela fait du chemin. »

Étape 4 : Mesure

Vous ne pouvez pas savoir où en sont vos progrès sans mesure appropriée en place. Utilisez l’analyse pour déterminer les taux d’adoption et d’usage (plus de détails ont été discutés dans un blogue précédent sur l’UCM.) Réunir à nouveau les secteurs d’activité pour analyser leur adoption utilisateur, respectivement. Considérez ce fait : comment pouvons-nous accélérer l’adoption de solutions? Comment pouvons-nous mieux permettre aux utilisateurs d’en utiliser davantage? « Pendant que nous faisons la formation des utilisateurs finaux, dans le cadre de l’étape 3, nous en apprenons également beaucoup sur la satisfaction des utilisateurs autour de la solution. Cela nous donne un aperçu des problèmes auxquels nous devons revenir et des solutions supplémentaires dont nous avons besoin pour développer une feuille de route ».

Étape 5 : Feuille de route

Vous continuez d’évoluer en même temps que votre utilisation du nuage. Il s’agit d’un cycle continu d’engagement, de mesure et d’affinage à travers la feuille de route. Traitez la feuille de route originale comme un « document évolutif » qui change et s’adapte en fonction des besoins de l’organisation.

De plus, les nombreuses mises à jour sur la plateforme logicielle doivent être intégrées dans la feuille de route. « Microsoft lance de nouveaux produits au moins une fois par trimestre, et très souvent c’est un produit qui est mis en marche par Microsoft sans en informer l’administrateur », souligne Mears.

Ces étapes ne sont pas des efforts uniques. Leur avantage provient de révisions et de réorientations continues des objectifs de l’organisation, qui évoluent parallèlement au marché, ainsi que de l’adoption des nuages ​​et de la transformation des technologies de l’information. Elles s’appuient sur les apprentissages de chaque étape, selon Mears.

« Vous devez donc être constamment impliqués, en train de mesurer et de faire des feuilles de route, pour maintenir l’adoption et accroître la valeur. »


Mots-clés: , ,