Cisco abandonne la Flip et supprime 550 emplois


Denis Lalonde - 13/04/2011

Cisco restructure sa division de produits grand public, ce qui entraînera l’abandon de la caméra numérique Flip et l’abolition de 550 emplois.

La direction de Cisco précise qu’outre l’abandon de la Flip, elle réaligne toutes ses autres activités dans le domaine des produits destinés aux consommateurs.

Selon ce plan, Cisco entend malgré tout continuer d’offrir des services de support aux clients et partenaires FlipShare pendant une période de transition. Aucun détail n’a été révélé quant à la durée de la transition.

Il s’agit d’un revers pour l’entreprise californienne, qui avait payé 590 millions de dollars américains pour acheter le fabricant de la caméra, Pure Digital, en mars 2009.

La restructuration prévoit également l’intégration des activités de téléprésence pour la maison Umi à sa division de téléprésence pour entreprises.

« Nos efforts dans le marché grand public seront à l’avenir concentrés sur les meilleurs moyens d’aider notre entreprise et nos clients à optimiser et étendre leur gamme de services aux consommateurs », a déclaré le président et chef de la direction de Cisco, John Chambers, dans un communiqué.

La société s’attend à déclarer une charge ne dépassant pas 300 millions de dollars américains en lien avec cette restructuration durant ses 3e et 4e trimestres de son exercice 2011.

Cisco n’a pas précisé quels seraient les impacts de cette restructuration au Canada. L’entreprise compte environ 73 000 employés à travers le monde.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW