Cinq questions sur les applications mobiles pour les affaires


Jean-François Ferland - 10/10/2013

Un spécialiste suggère cinq pistes de réflexion à propos de l’utilisation des applications mobiles à des fins commerciales.PaiementMobile_ThinkStock

Dans un article publié dans le site web de Forbes, Mark Scott, le chef de la direction de Northern Pixels, une firme de Montréal qui est spécialisée en stratégies d’utilisation des applications mobiles aux fins des affaires, suggère aux membres du conseil d’administration d’une organisation cinq questions à poser à leur responsable de l’information.

La première question porte sur les processus commerciaux dont une transition vers les appareils mobiles fait partie des priorités.

La deuxième question porte sur les raisons qui motivent le choix entre une application disponible dans le marché et une application développée sur mesure. Notamment, M. Scott suggère la prise en considération des systèmes d’exploitation, des tailles d’écran et des fonctions qui caractérisent les divers appareils mobiles qui sont utilisés aux fins du travail.

La troisième piste de réflexion vise l’utilisation du logiciel service pour la desserte des employés qui utilisent des appareils mobiles.

La quatrième question porte sur la façon que les organisations utiliseront « le déluge de données mobiles » pour améliorer leurs affaires.

« Que faire de toutes ces nouvelles données riches que les employés mobiles apporteront à l’entreprise (photos, vidéos, codes à barres et QR, signatures personnalisées, repères GPS, mémos vocaux, etc.)? Comment ces données seront-elles entreposées, comment pourra-t-on y faire des recherches et en tirer de la valeur, plutôt que causer un ballonnement de données inutiles? », questionne M. Scott.

La cinquième question porte sur le déploiement de tablettes numériques en comparaison au déploiement de téléphones intelligents.

Lire l’article dans le site de Forbes (en anglais)




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+