Chronologie des événements qui ont marqué la carrière de Steve Jobs


Denis Lalonde - 25/08/2011

Steve Jobs a remis sa démission à titre de président et chef de la direction d’Apple et agira dorénavant à titre de président du conseil d’administration de la société. Chronologie des événements qui ont marqué sa carrière depuis sa rencontre avec l’autre cofondateur d’Apple, Steve Wozniak.

1971 – Rencontre Steve Wozniak, avec qui il allait fonder Apple.

1975 – Commence à fréquenter les réunions du « Homebrew Computer Club », pour les amateurs d’ordinateurs personnels.

1976 – Steve Jobs et Steve Wozniak obtiennent un financement de 1 750 dollars américains et conçoivent leur premier ordinateur personnel, le Apple I.

1976 – Création d’Apple avec Steve Wozniak et Ronald Wayne. Ce dernier vendra sa participation deux semaines plus tard.

1976 – Jobs et Wozniak lancent le Apple I pour 666,66 dollars américains. Il s’agit alors du premier micro-ordinateur doté d’une interface vidéo et une mémoire ROM (read only memory) qui peuvent donner des instructions à la machine lorsque vient le temps de télécharger un programme en provenance d’une source externe.

1977 – Apple devient Apple Computer Inc.

1977 – Apple lance le Apple II, premier ordinateur personnel grand public.

1980 – Lancement du Apple III.

1980 – Apple entre en Bourse. Le titre grimpe de 22 à 29 dollars américains lors de sa première journée en Bourse.

1981 – Steve Jobs s’implique dans le développement du Macintosh.

1983 – Apple recrute John Sculley à titre de président et chef de la direction.

1983 – Lancement de «Lisa», premier ordinateur personnel contrôlé par une souris. L’ordinateur est cependant un échec commercial.

1984 – Apple lance le Macintosh avec une campagne publicitaire choc durant le Super Bowl.

1985 – Steve Jobs quitte Apple après une dispute avec John Sculley. Il démissionne et emmène cinq employés avec lui.

1985 – Steve Jobs fonde Next, une entreprise qui développe des logiciels et des composantes informatiques. La société sera par la suite renommée Next Computer.

1986 – Steve Jobs achète Pixar d’un certain George Lucas pour un montant de moins de 10 millions de dollars américains. La société sera renommée Les studios d’animation Pixar.

1989 – Next Computer lance l’ordinateur NeXT, aussi connu sous le nom de Cube, qui coûte la modique somme de 6 500 dollars. Le produit est un échec commercial.

1996 – Apple achète Next Computer pour un montant de 427 millions de dollars américains. Steve Jobs devient consultant auprès du président du conseil Gilbert F. Amelio.

1997 – Steve Jobs devient le président et chef de la direction par intérim et président du conseil d’Apple après le congédiement de Gilbert Amelio. Son salaire annuel est fixé à 1 dollar.

1998 – Apple lance le iMac tout-en-un, qui se vend à des millions d’unités. Le succès permet de raviver l’entreprise et fait bondir son titre boursier de 400 %.

2000 – Apple retire le « par intérim » du titre de Steve Jobs.

2001 – Apple fait une première incursion dans les produits de divertissement grand public avec le lancement du baladeur numérique iPod.

2003 – Création de la boutique de musique en ligne iTunes, qui vend des albums et des chansons sous forme de fichiers numériques.

2004 – En août, Steve Jobs reçoit un diagnostic de cancer du pancréas et est opéré. Il récupère rapidement et est de retour chez Apple en septembre.

2006 – Disney achète Pixar pour un montant de 7,4 milliards de dollars américains en actions, ce qui fait alors de Steve Jobs le principal actionnaire individuel de l’entreprise de divertissement.

2007 – Apple lance l’iPhone, le premier téléphone intelligent sans clavier et possédant un écran tactile.

2008 – En décembre, Apple sème l’inquiétude à propos de l’état de santé de Steve Jobs en annonçant que le dirigeant ne sera pas présent lors de l’événement Macworld Expo 2009 pour y livrer sa conférence annuelle habituelle.

2009 – Début janvier, Steve Jobs affirme que son importante perte de poids est attribuable à un déséquilibre hormonal. Il affirme que sa condition physique ne l’empêchera pas de remplir ses fonctions de P.D.G. Une semaine plus tard, il annonce qu’il prend un congé médical jusqu’en juin, sans dévoiler la nature de la maladie. Tim Cook assure la direction d’Apple durant cette absence.

Juin 2009 – Le Wall Street Journal affirme que Steve Jobs a subi une transplantation du foie. Un hôpital du Tennessee confirmera la nouvelle un peu plus tard.

Juin 2009 – Apple confirme que Steve Jobs est de retour au poste.

Janvier 2010 – Apple lance l’iPad, première tablette à écran tactile, qui connaît un succès instantané.

Septembre 2010 – Steve Jobs monte sur scène à San Francisco pour présenter la deuxième génération de l’Apple TV, qui permet de visionner des vidéos stockées sur un iPhone ou un iPad sur un téléviseur.

Janvier 2011 – Apple annonce que Steve Jobs doit de nouveau prendre un congé médical sans dévoiler la nature de la maladie dont il souffre. Cette fois, l’entreprise ne révèle pas à quel moment son P.D.G. espère être en mesure de reprendre son poste.

Mars 2011 – Même s’il est en congé médical, Steve Jobs fait une apparition lors d’un événement tenu à San Francisco pour présenter l’iPad 2.

Juin 2011 – Toujours en congé médical, Steve Jobs fait une autre apparition lors de l’événement Worldwide Developers Conference à San Francisco pour présenter le nouveau système d’exploitation mobile iOS5, de même que le service d’informatique en nuage iCloud.

Août 2011 – Steve Jobs démissionne de son poste de P.D.G. et recommande fortement que Tim Cook lui succède. Il déclare : « J’ai toujours dit que si, un jour, je n’étais plus capable de remplir mes obligations et d’atteindre mes objectifs en tant que P.D.G. d’Apple, je serais le premier à vous en faire part. Malheureusement, ce jour est venu. » Steve Jobs demeure toutefois chez Apple à titre de président du conseil d’administration.

Avec IDG News Service




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW