Capital de risque en TI : Québec et Anges Québec lancent leur fonds de co-investissement


Jean-François Ferland - 01/05/2012

Le Fonds Anges Québec Capital mettra 30 millions de dollars à la disposition d’entreprises québécoises en TI qui seront à leurs premiers stades d’existence. Le réseau Anges Québec sera le gestionnaire du fonds.

Le Fonds Anges Québec Capital, qui investira des entreprises en l’amorçage et en démarrage, principalement dans le secteur des technologies de l’information et dans celui des technologies industrielles, fera l’objet d’une injection de 20 millions de dollars de la part du gouvernement, par le biais d’Investissement Québec et d’une injection de 10 millions de dollars de la part des membres du réseau Anges Québec, qui compte une centaine d’investisseurs.

Selon les principes de fonctionnement du fonds, le gouvernement du Québec investira jusqu’à deux dollars dans un projet pour chaque dollar qui sera investi par les investisseurs d’Anges Québec.

Anges Québec servira d’intermédiaire entre les entrepreneurs et le Fonds Anges Québec Capita. Ce réseau d’investiseurs contribuera à l’acheminement, à l’analyse et au montage financier des projets d’investissement qui seront présentés au fonds.

Ce fonds de co-investissement avait été annoncé en mars 2011 lors du dévoilement du budget du gouvernement du Québec. (Lire : Nouveau fonds de capital de risque de 30M$ au Québec). En réaction à la création de ce fonds, le président-directeur général d’Anges Québec, François Gilbert, avait indiqué que l’implication des anges financiers dans un projet était nécessaire afin que ce fonds d’accompagnement intervienne.

« En anglais, on appelle ça un sidecar fund. Ceux qui aiment la moto trouvent qu’un sidecar (nacelle latérale) est bien pratique. Toutefois, ce n’est pas celui qui siège dans le sidecar qui dirige la moto, mais bien son pilote. Pour nous, les pilotes seront des anges financiers », avait illustré M. Gilbert.

Le PFG d’Anges Québec avait indiqué le Fonds Anges Québec Capital allait résoudre une problématique de capitalisation à laquelle les membres du regroupement sont confrontés lorsqu’ils investissent dans diverses entreprises.

Selon le gouvernement du Québec, le Fonds Anges Québec Capital devrait effectuer de 20 à 30 investissements au cours de son existence.

Pour consulter l’édition numérique du magazine d’avril 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+