BlackBerry veut « rétablir les faits » par le web et Twitter


Jean-François Ferland - 27/06/2014

BlackBerry aura recours à un blogue et la micromessagerie pour répondre aux allégations de ses concurrents.Logo de BlackBerry

Le fournisseur canadien d’appareils et de services mobiles de communication BlackBerry a mis en place un « portail » – ou plutôt une section de blogue – nommé « BlackBerry Fact Check Portal », qui servira à rétorquer aux déclarations formulées par des concurrents quant à la viabilité de l’entreprise et la qualité de ses produits.

Dans un billet, Mark Wilson, vice-président principal du marketing chez BlackBerry, indique que ce blogue servira à « rendre les concurrents responsables de leurs affirmations lorsque ce qu’ils disent est faux» et à exhiber des tactiques en marketing « de poudre aux yeux » de ces concurrents.

« BlackBerry a été sous les projecteurs pour diverses raisons […] et notre transformation est exposée au grand jour. Alors que nous étions à travailler à cette transition, plusieurs voix parmi nos concurrents qui ont incité la peur, l’incertitude et le doute à propos de BlackBerry. Ce faisant, des rapports sensationnels à propos de notre viabilité et de fausses perceptions à propos de notre portefeuille de produits ont envahi les ondes », déclare M. Wilson dans son billet de blogue.

« Considérant cet environnement, nous devons répondre. Et la meilleure attaque de BlackBerry est de présenter les faits », ajoute-t-il.

BlackBerry précise que cette section de blogue « fournira du contenu qu’on ne trouve nulle part ailleurs et soulignera les nouvelles, les aperçus et les statistiques à ne pas manquer ». Également, le fournisseur invite les internautes à y soumettre des « œuvres de fiction » qui sont produites par des concurrents.

Outre ce blogue, BlackBerry aura recours à un mot-clic – #BBFactCheck – dans le réseau social de micromessagerie Twitter pour communiquer et interagir avec les internautes.

Au moment de mettre cet article en ligne, la section de blogue établie par BlackBerry ne contenait qu’un seul élément de contenu, soit le billet produit par M. Wilson. Dans Twitter, des internautes référaient au mot-clic établi par BlackBerry pour relayer l’initiative et une personne – un éditeur d’un site web consacré à la mobilité – avait utilisé le canal pour soumettre des éléments d’information à l’attention du fournisseur.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+