BlackBerry pourrait abolir jusqu’à 40 % de ses postes


Jean-François Ferland - 19/09/2013

L’entreprise canadienne BlackBerry pourrait licencier jusqu’à 5 000 employés d’ici la fin de 2013, rapporte The Wall Street Journal.Logo de BlackBerry

Selon le quotidien financier américain, le fournisseur canadien de produits et services de télécommunications mobiles BlackBerry pourrait procéder à des abolitions de poste par vagues dans tous ses départements, selon des personnes proches du dossier.

En mars 2013, BlackBerry avait indiqué qu’elle employait 12 700 personnes à travers le monde.

En 2012, BlackBerry a éliminé 5 000 postes, principalement dans le département de la recherche et du développement et dans le département des ventes.

Selon le Wall Street Journal, BlackBerry procéderait à une nouvelle attrition de sa main-d’œuvre pour réduire ses coûts et optimiser ses activités d’exploitation afin de mieux adapter ses pratiques en réaction à la concurrence accrue de fournisseurs comme Apple et Samsung dans le marché des appareils mobiles.

En 2011, BlackBerry détenait 14 % du marché américain des téléphones intelligents. Maintenant, la part de marché de l’entreprise aux États-Unis serait de 3 %.

Lire l’article au complet dans le site du Wall Street Journal (en anglais) 




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+