BlackBerry 10 : Une évolution importante pour Research In Motion


Jean-François Ferland - 11/10/2012

Research In Motion a fait la démonstration des principales caractéristiques du système d’exploitation mobile BlackBerry 10, qui misera notamment sur le tactile et la convergence. Logo de BlackBerry

Dans le cadre d’une présentation aux médias à Montréal, le directeur responsable du marketing des produits de l’entreprise canadienne Research In Motion (RIM), Jean-Philippe Bouchard, a présenté les éléments majeurs du système d’exploitation BlackBerry (BB) 10 qui sera commercialisé lors du premier trimestre de 2013.

À l’aide d’un appareil « Dev Alpha B » qui est utilisé notamment par les développeurs d’applications à des fins d’essai, le porte-parole de RIM a présenté l’interface du prochain système d’exploitation qui sera fondée sur le tactile et la gestuelle. Pour l’entreprise dont les téléphones évolués ont toujours comporté un clavier physique, la transition à l’interface tactile a nécessité un changement important au niveau du design de l’interface utilisateur, grâce à l’implication de l’entreprise spécialisée TAT, de Suède, que RIM a acquise en 2010.

BB 10 sera fondé sur le balayage du doigt pour la navigation. Par exemple, un glissement du doigt vers la gauche donnera accès aux menus contextuels d’une application et un glissement vers le bas permettra de sortir d’une application. Également, le glissement partiel du doigt activera une fonction appelée Peek par RIM qui donnera un aperçu sur un écran de contenu ou sur un menu.

Le glissement du doigt vers la droite à partir de n’importe quelle application sous BB 10 donnera accès à l’interface BlackBerry Hub, soit un espace convergent où s’affichent les courriels, les messages texte, les avis de messages vocaux et d’appels ratés, les événements au calendrier, les statuts dans les médias sociaux, les avis de mise à jour des applications, etc.

M. Bouchard souligne qu’un événement inscrit au calendrier qui sera consulté dans l’interface BlackBerry Hub pourra inclure, par exemple, les personnes ou les courriels qui seront liés à l’événement, sans que l’application de calendrier de l’appareil soit démarrée.

D’autre part, dans l’interface principale de BB 10, les applications qui seront minimalisées pourront afficher du contenu actif au moyen de la fonction ActiveFrames. Par exemple, l’application de météo pourra afficher en rotation les prévisions à court terme et à long terme pour plusieurs villes.

Clavier virtuel évolutif

Puisque les premiers téléphones évolués qui seront fondés sur BB 10 n’auront pas de clavier physique, Research In Motion a accordé beaucoup d’attention au clavier virtuel.

Notamment, l’utilisateur qui tapera quelques lettres se verra suggérer un mot au-dessus d’une touche virtuelle. Ce mot pourra être sélectionné par un glissement du doigt vers le haut sur ladite touche. Aussi, le SE suggérera à l’écran, au-dessus de quelques touches, des mots qui seraient susceptibles d’être utilisés à la suite du dernier mot écrit ou choisi.

M. Bouchard indique que BB 10 aura recours à un algorithme conçu à cet effet, mais il ajoute que les suggestions du SE s’adapteront aux mots qui seront inscrits par l’utilisateur au fil du temps. Il ajoute que cette fonction sera multilingue et permettra de passer d’une langue à l’autre dans une même phrase, avec la possibilité de définir le soutien d’un maximum de trois langues.

De plus, au gré de l’utilisation, le SE comprendra quelle touche l’utilisateur voulait réellement appuyer s’il constate, par exemple, que le caractère W est fréquemment effacé et remplacé par le caractère E.

Fureteur amélioré et « caméra tampon »

Le système d’exploitation BlackBerry 10 sera doté d’un fureteur qui a été conçu par une équipe formée par l’ex-entreprise familiale Torch Mobile, de Toronto, que RIM a acquise en 2009. M. Bouchard affirme que ce fureteur, lors d’un test de compatibilité au langage HTML5, a surclassé celui de Google Chrome pour les ordinateurs de table.

Les signets et l’historique seront situés en arrière-plan et accessibles d’un glissement du doigt. Également, le fureteur permettra le partage de contenu par courriel, par messagerie texte, par les principaux réseaux sociaux, par le service de stockage DropBox et même par le transfert à l’aide de la technologie de communication en champ proche (NFC en anglais) avec d’autres appareils BlackBerry et même des téléphones évolués qui fonctionneront sous d’autres plateformes.

Une autre particularité du prochain système d’exploitation de RIM aura trait à la prise de photos. À l’aide d’une mémoire tampon et de la vidéo, il sera possible de prendre une photo, mais de sélectionner une image qui aura été captée quelques dixièmes de secondes avant ou après la prise du cliché. Par exemple, une photo qui sera floue ou qui montrera une personne qui a les yeux fermés pourra être remplacée par une image convenable qui aura été saisie avant ou après le déclenchement du bouton virtuel.

D’autre part, par le biais de la détection des visages, cette même fonction – surnommée Time Warp par RIM – permettra de remplacer seulement la figure d’une personne qui a cligné des yeux sans altérer le reste de l’image.

Conciliation

Une autre caractéristique du système d’exploitation 10 consistera en sa distinction entre des configurations de l’appareil à des fins personnelles et professionnelles. La fonction, nommée BB Balance, permettra d’un toucher du doigt de passer d’une configuration à l’autre.

La configuration professionnelle pourra être définie par une organisation et les applications disponibles pour l’utilisateur se trouveront dans une boutique privée RIM AppStore. La configuration personnelle, pour sa part, pourra être contrôlée par l’utilisateur et ses applications pourront être téléchargées à partir de la boutique publique RIM AppWorld.

Une personne pourra verrouiller du doigt la configuration professionnelle afin d’en éviter l’emploi par inadvertance lors de l’utilisation de l’appareil à des fins personnelles.

Au premier trimestre…

Interrogé à propos de la disponibilité du système d’exploitation BlackBerry 10, M. Bouchard n’a pas donné d’autre échéancier que celui du premier trimestre de l’année prochaine.

Toutefois, il a indiqué que le nouveau SE sera offert sous six nouveaux appareils tactiles et que des appareils dotés d’un clavier physique seront commercialisés plus tard.

Par ailleurs, M. Bouchard a précisé que les téléphones évolués qui sont présentement utilisés dans le marché avec le système d’exploitation BlackBerry 7 ne pourront utiliser la version 10 du SE.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+