Baisse des plaintes des consommateurs de télécommunications


Dominique Lemoine - 04/11/2014

Le nombre de plaintes de consommateurs qui sont liées aux télécommunications a diminué de 17 % en 2013-2014.Logo du CPRST

Le Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications du Canada (CPRST), dont le mandat est de régler des différends entre les consommateurs et les fournisseurs, a dévoilé son rapport annuel 2013-2014, dans lequel il fait état d’une baisse de 17 % du nombre de plaintes en 2013-2014 par rapport à 2012-2013.

En 2012-2013, le CPRST avait rapporté une hausse de 24 % des plaintes par rapport à 2011-2012. L’organisme dit avoir traité 11 340 plaintes durant son exercice 2013-2014, contre 14 036 plaintes durant son exercice 2013-2013 et 10 678 plaintes pendant son exercice 2011-2012.

La baisse des plaintes en 2013-2014 est expliquée, entre autres, par des efforts des fournisseurs de services en matière de service à la clientèle, tandis que la hausse des plaintes en 2012-2013 avait été expliquée par l’accroissement des activités de télécommunications.

Parmi les plaintes de 2013-2014, le CPRST constate une hausse de 74 % des plaintes liées à la non-divulgation de modalités de service et à de l’information trompeuse au sujet des modalités de service, une hausse de 30 % des plaintes liées à un crédit ou à un remboursement non reçu et une hausse de 25,9 % des plaintes pour perte du service.

Parmi les principaux fournisseurs de services, Bell Canada et Rogers Communications occupent respectivement le premier et le deuxième rang au niveau du nombre de plaintes acceptées en 2013-2014 par le CPRST, avec des parts respectives de 32 et 21 % sur l’ensemble des plaintes.

Lire aussi :

Hausse des plaintes des consommateurs de télécommunications en 2012-2013




Tags: , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+