Avenir du secteur mobile : Ericsson présente ses chiffres


Dominique Lemoine - 03/06/2015

L’utilisation des données de téléphones « intelligents » au Canada devrait devenir cinq fois plus importante d’ici 2020.Logo d'Ericsson

Ericsson, qui est un fournisseur suédois de matériel de télécommunications, affirme dans son rapport sur le secteur mobile que 80 % du trafic de données mobiles proviendra des téléphones « intelligents » d’ici 2020, par rapport à 75 % en 2014 au Canada.

De plus, selon Ericsson, sur la même période en Amérique du Nord, « le volume de données véhiculées mensuellement par les réseaux mobiles équivaudra à 4,2 milliards de téléchargements de films, ce qui équivaut à chaque personne en Amérique du Nord téléchargeant plus de dix films long métrage par mois ».

Ericsson ajoute qu’en 2020, « les abonnements à ces téléphones auront plus que doublé et atteint 6,1 milliards, 70 % des gens utiliseront un téléphone intelligent et 90 % seront couverts par des réseaux mobiles à large bande ».

De plus, « dans les régions en voie de développement, ces téléphones deviennent de plus en plus abordables; près de 80 % des nouveaux abonnements à ces téléphones d’ici la fin de 2020 proviendront de l’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique », ajoute Ericsson.

Selon Ericsson, cette « transformation » devrait inciter des changements de « modèles d’affaires » pour miser sur de « nouvelles sources de revenus ».

Lire aussi :

Cinq tendances en mobilité pour 2015

Prévision d’un trafic mobile de données onze fois plus élevé en 2018

Publicité mobile : hausse importante des dépenses d’ici 2017




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+