Attaques DDOS : Juniper et VeriSign font front commun


Dominique Lemoine - 18/03/2014

Juniper Networks et VeriSign prévoient bloquer les attaques de service par DDOS en offrant une protection conjointe.Illustration du concept de brèche de sécurité, d'intrusion dans un système informatique.

Juniper Networks, un fabricant d’équipement de réseautage, et VeriSign, un fournisseur de solutions de sécurité, ont décidé de faire équipe pour créer et offrir une nouvelle protection contre les attaques par saturation qui reposera sur les capacités de l’infonuagique, rapporte IT World Canada.

Juniper Networks et Verisign ont indiqué que leur solution hybride permettra de combattre la diversité croissante des attaques par déni de service distribué (Distributed denial-of-service attack ou DDOS en anglais). Le travail des analystes de VeriSign devra permettre aux ingénieurs de créer des signatures pour les nouvelles attaques, tandis que le rôle de Juniper sera de surveiller la circulation des menaces.

La solution conjointe bénéficiera donc de la protection de réseaux et de couches d’application fournie par le serveur d’accès DDOS sécurisé de Juniper, ainsi que du service de protection DDOS en nuage informatique de VeriSign.

La solution doit permettre d’arrêter localement les attaques qui sont lentes et difficiles à détecter. Lorsque les attaques dépasseront la capacité du centre de données de Juniper, la résolution de l’attaque devra être transférée à la plateforme de protection VeriSign sur nuage informatique.

« Confronter les menaces complexes d’aujourd’hui requiert une approche différente des méthodes statiques et purement réactives du passé », a mentionné Kevin Kennedy, directeur principal de la gestion des produits de sécurité chez Juniper.

Lire l’article au complet dans le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais).




Tags: , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+