Assurance auto télématique : des Canadiens réticents


Fanny Bourel - 01/10/2015

Les compagnies d’assurances automobiles proposent désormais aux assurés d’équiper leurs véhicules d’un appareil qui mesure leurs habitudes de conduite et les récompensent en leur accordant des réductions s’ils adoptent de bonnes pratiques de conduite.console_auto_mini

Toutefois, un sondage réalisé à la fin août 2015 et commandé par la compagnie d’assurance Allstate du Canada, qui offre elle-même un programme d’assurance automobile télématique, démontrerait que les conducteurs sont soucieux de la protection de leurs données et de leur vie privée.

Près de la moitié des répondants ne croiraient pas que les compagnies d’assurance automobile sauront protéger leurs données, et les deux tiers craindraient d’être géolocalisés.

Cependant, Allstate affirme que les programmes d’assurance télématique sont soumis à un processus réglementaire afin de garantir que toutes les informations collectées sont traitées conformément à la législation canadienne relative à la protection de la vie privée.

Toujours du point de vue d’Allstate, les avantages de ce type d’assurance seraient mal compris par les Canadiens. Un répondant sur trois n’y verrait aucun avantage, tandis qu’ils seraient seulement 41 % à penser au rabais sur la prime d’assurance que la participation à ces programmes pourrait apporter. Un quart des répondants croiraient que leur prime augmentera.

« Le manque de compréhension est évident, a souligné, dans un communiqué, Ryan Michel, vice-président principal et chef de la gestion des risques d’Allstate du Canada, étant donné qu’un programme d’assurance télématique est conçu pour offrir des primes d’assurance personnalisées qui sont égales ou plus basses que les primes actuelles, et non plus élevées. »

Lire aussi :

Télématique : partenariat en assurance basée sur l’utilisation pour CGI

CGI obtient un contrat du Mouvement Desjardins

Comment les TI bousculent l’industrie du transport automobile




Tags: , , , , , , , , ,