Après le Campus Ubisoft, place au Centre numérique de Montréal


Denis Lalonde - 08/02/2011

Les entreprises membres de l’industrie du jeu vidéo et présentes dans la grande région de Montréal ont finalement déposé le rapport qui servira de base à la succession du Campus Ubisoft, qui a cessé ses activités en juin 2010.

Le rapport commandé par TechnoCompétences et l’Alliance numérique a été produit par l’entreprise de conseils marketing et de planification stratégique Zins Beauchesne et Associés.

Le document soulève l’importance, pour les industriels, de créer un nouveau centre d’enseignement spécialisé en jeu vidéo, baptisé provisoirement Centre numérique de Montréal.

Ce centre aurait pour mission d’assurer à court et à long terme l’arrivée d’une main-d’œuvre qualifiée suffisante pour subvenir aux besoins des différents studios de la grande région montréalaise.

Le rôle du Centre numérique de Montréal

Le rapport suggère que le Centre numérique de Montréal devienne un « lieu d’échange auprès des institutions d’enseignement afin de mettre à jour annuellement les besoins de formation et de compétences recherchées ».

Pour ce faire, le Centre mettrait en place un comité d’industriels qui évaluera l’offre de formation et offrira des conseils aux maisons d’enseignement pour proposer des améliorations.

L’établissement travaillerait également avec les centres et institutions de formation déjà en place à Montréal pour offrir des formations continues pour pallier au besoin des profils de producteur artistique et concepteur de jeu de niveau intermédiaire et expert.

Le Centre numérique veillerait également à faire venir des spécialistes de haut niveau pour des formations d’appoint au bénéfice des industriels et des professeurs des institutions d’enseignement.

Principaux enjeux

Le rapport soutient que la création du Centre numérique permettrait de faire face aux enjeux auxquels l’industrie est confrontée, incluant l’arrivée de nouveaux joueurs (Funcom, THQ et Warner Bros) qui brise l’équilibre précaire entre l’offre et la demande. Les industriels sont également d’avis que les programmes d’enseignement au cégep doivent être bonifiés et que les formations de type AEC (accréditation d’études collégiales) ne sont pas assez complètes.

Les auteurs du rapport estiment que leur démarche en est une de concertation des industriels de la grande région de Montréal sur leurs attentes en matière de formation initiale et continue des ressources oeuvrant dans le secteur du contenu interactif et du jeu vidéo.

« La priorité au niveau des solutions apportées à court terme doit être résolument tournée vers des avenues qui résoudront la pénurie de main-d’oeuvre anticipée au niveau des employés intermédiaires et experts (séniors) », souligne le document.

Les détails entourant la mise en place de ce Centre numérique de Montréal ne font pas partie du rapport.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW