Amaya compte acquérir Ongame Network


Jean-François Ferland - 01/10/2012

Groupe de jeux Amaya pourrait faire l’achat d’un fournisseur interentreprises de jeux de poker en ligne en déboursant au moins 19,3 millions de dollars.

Groupe de Jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui fournit des solutions technologiques à l’industrie du jeu de hasard, s’est entendue avec Bwin.Party Digital Entertainment, une entreprise britannique qui est spécialisée en « divertissement numérique », afin d’acquérir l’entité Ongame Network.

Ongame Network est un fournisseur de services interentreprises de jeux de poker en ligne qui procure des services à dix-neuf exploitants de salons de jeu et de pari. Ces exploitants possèdent vingt-cinq marques maison de poker en ligne.

Bwin.Party Digital Entertainment a été établie en 2011 lors de la fusion des entreprises PartyGaming et Bwin Interactive Entertainment. Cette entreprise, qui exploite notamment le service de poker en ligne PartyPoker.com, est enregistrée sur l’île de Gibraltar, un territoire britannique qui est situé au sud de l’Espagne.

Selon la convention d’acquisition, Groupe de jeux Amaya versera en premier lieu 15 millions d’euros ou 19,3 millions de dollars à Bwin.Party Digital Entertainment. Toutefois, si des jeux de poker en ligne réglementés sont instaurés dans le marché des États-Unis au cours des cinq prochaines années, Groupe de jeux Amaya remettra à l’entreprise de Gibraltar une somme additionnelle de 10 millions d’euros ou 12,6 millions de dollars.

Pour Groupe de jeux Amaya, il s’agit d’un deuxième projet d’acquisition d’entreprise à être dévoilé publiquement en autant de semaines. La semaine dernière, l’entreprise a annoncé qu’elle avait établi une convention d’acquisition avec Cadillac Jack, une entreprise américaine qui produit des appareils et des dispositifs de jeu et de loterie vidéo ainsi que des systèmes d’exploitation d’appareils à sous.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+