Alliance commerciale entre CS2L et LINAGORA Canada


Jean-François Ferland - 16/09/2014

Le Centre de services en logiciels libres du Québec devient un partenaire commercial de LINAGORA Canada pour la desserte du marché gouvernemental québécois.Logos de CS2L et LINAGORA

Le Centre de services en logiciels libres du Québec (CS2L), une entreprise de Québec qui offre des services de planification, de conception et d’intégration de systèmes de mission en logiciel libre dans le marché des administrations gouvernementales, a paraphé une alliance avec LINAGORA Canada, une entité de la firme française LINAGORA qui est spécialisée développement de logiciels libres, afin d’être un de ses partenaires commerciaux au Québec.

L’entente qui a été établie entre CS2L et LINAGORA Canada vise la saisie d’opportunités commerciales auprès du gouvernement du Québec, dans le domaine des systèmes de mission qui sont fondés sur le logiciel libre. En vertu du partenariat, CS2L intégrera les outils de LINAGORA au sein de son portefeuille de solutions qui serviront au développement d’applications pour le compte de la clientèle visée.

Selon les principes du logiciel libre, LINAGORA développe une solution de messagerie collaborative, une application de partage sécurisé de fichiers et coffre-fort électronique, une solution de gestion et de fédération des identités et une solution de création de services numériques en fonction d’une architecture orientée web.

LINAGORA, qui a été fondée en 2000 en France, a établi une présence commerciale au Québec en 2013 avec l’objectif d’y investir dix millions de dollars d’ici 2015. LINAGORA est également présente aux États-Unis, soit à San Francisco, en Californie.

« L’expertise développée par LINAGORA dans les grandes structures gouvernementales en France, comme les Ministères de l’Intérieur et des Finances, est un avantage considérable pour nos clients des secteurs privés et publics au Québec », déclare Jean-François Rousseau, président de CS2L.

En soulignant que LINAGORA Canada et CS2L avaient discuté « un bout de temps » de l’établissement d’un partenariat, M. rousseau explique que LINAGORA Canada possédait des logiciels et une expertise dans le marché gouvernemental français, mais n’avait pas la « force de frappe » nécessaire pour l’exécution de mandats dans ce créneau de marché au Québec. Il précise que le CS2L compte une centaine de ressources pour la réalisation de ses activités commerciales.

Le Centre de logiciels libres (CS2L), pour sa part, est une entreprise indépendante qui a été fondée à l’été 2013 par Libéo, un développeur de solutions fondées sur le logiciel libre dont les bureaux sont établis à Québec. L’entreprise a été créé précisément aux fins de la desserte du marché de l’administration publique gouvernementale au Québec.




Tags: , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+