Achats en ligne : les Canadiens privilégient l’achat local


Fanny Bourel - 24/03/2016

Lorsqu’ils magasinent en ligne, 62 % des consommateurs du Canada préfèreraient faire affaires avec des détaillants du Canada.Illustration du concept du commerce électronique

Selon une étude de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), les consommateurs seraient motivés par la volonté de soutenir l’économie locale (44 %), la volonté de payer des frais de livraison moins élevés que s’ils commandaient sur un site étranger (19 %), ainsi que par l’absence de frais de douane (16 %). La faiblesse du dollar canadien pousserait également 17 % d’entre eux à acheter local.

La moitié des répondants opteraient pour le magasinage hybride, combinant recherche en ligne sur le produit et achat de ce dernier dans un magasin. Seulement un Canadien sur cinq irait d’abord dans une boutique pour se renseigner sur un article avant de le commander en ligne.

Pour un quart des répondants, une entreprise ne disposant pas de site internet leur inspirerait peu confiance. De plus, un détaillant présent en ligne semblerait plus crédible aux yeux de 63 % d’entre eux.

Du côté des équipements utilisés pour magasiner en ligne, les ordinateurs resteraient des outils de choix pour les consommateurs avec 95 % des internautes qui s’en serviraient pour acheter en ligne. Ils seraient suivis des tablettes, utilisées par 17 % des internautes et 20 % des 18-54 ans. Le mobile arriverait en troisième position mais son taux d’utilisation atteindrait les 22 % chez les 18-34 ans.

Précisons que l’ACEI est l’organisation qui gère les noms de domaines se terminant par .ca.

Lire aussi:

Achat local et achat en ligne ne vont pas de pair au Québec

Confection d’une place de marché de commerce électronique d’ici

Promotion intéressée de l’achat en ligne par FedEx




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,