Accord entre Lockheed Martin et Mannarino


Dominique Lemoine - 04/04/2017

Systèmes et Logiciels Mannarino affirme avoir signé un accord avec l’entreprise de technologies aérospatiales Lockheed Martin.Mannarino, Lockheed Martin

Mannarino, qui se présente comme étant une firme de recherche et d’ingénierie en sécurité des systèmes et logiciels critiques, soutient que cet accord favorisera notamment le développement et la commercialisation de ses produits logiciels, en plus d’ajouter à son offre en « ingénierie et certification aérienne ».

Selon Mannarino, cet accord s’inscrit dans le cadre d’obligations de retombées industrielles et technologiques pour Lockheed Martin, qui étaient liées à l’acquisition par l’État fédéral canadien de 17 avions CC-130J Super Hercules de Lockheed Martin. Ces derniers auraient été livrés à l’Aviation royale du Canada en 2010.

« Cet accord particulier sera le levier qui propulse notre entreprise dans le secteur des produits logiciels aériens », mentionne Mannarino. L’entreprise ajoute prévoir en profiter pour diversifier son offre de produits logiciels.

De plus, Mannarino laisse entendre que l’accord pourrait entraîner la création d’environ 20 postes en recherche et développement et ingénierie, de même que des emplois en commercialisation des produits, tous à Montréal.

Lockheed Martin est basée au Maryland. Mannarino souligne aussi viser les secteurs militaires, de l’espace, de la simulation, du rail et de la génération de puissance, avec des services d’approbation de systèmes et de matériel.

Lire aussi :

Contrat militaire de CAE auprès de Lockheed Martin

Acquisition de CAE auprès de Lockheed Martin

Polytechnique Montréal dévoile un laboratoire en aérospatiale




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+