Accès à Internet : Google met à l’essai des «ballons-relais»


Jean-François Ferland - 17/06/2013

Google amorce le projet « Loon » où des ballons servent à établir des liaisons à large bande à partir de la stratosphère, rapporte ZDNet.

L’éditeur Google, à partir de Canterbury, en Nouvelle-Zélande, a procédé au lancement d’une trentaine de ballons qui flotteront dans la stratosphère, à une vingtaine de kilomètres de la surface de la Terre.

Un ballon de Google

Un ballon qui est mis à l’essai par Google dans le cadre du projet «Loon». (Photo : Google

Dans le cadre du projet Loon, ces ballons serviront à  établir des liaisons Internet sans fil et à large bande au sol. Un réseau de ballons de la sorte pourrait servir à fournir un accès à Internet à des personnes qui vivent en milieu rural ou à des endroits où la géographie rend difficile l’établissement de réseaux mobiles au moyen de tours de transmission.

Selon ZDNet, chaque ballon peut offrir des liaisons mobiles de troisième génération (3G) dans un rayon de 40 kilomètres à la surface de la planète. Un ballon a recours à l’énergie solaire, à l’énergie éolienne et à des piles rechargeables pour fournir l’alimentation électrique qui est nécessaire à l’équipement embarqué, soit une unité de géolocalisation, des transmetteurs pour les communications de réseautique et des radios pour les communications entre le ballon et le sol et entre les ballons.

Une cinquantaine de personnes en Nouvelle-Zélande font l’essai de ce type d’infrastructure de réseautique sans fil, qui a recours à du spectre d’ondes dans les bandes de 2,4 GHz et 5,8 GHz qui ne sont pas régies par des licences.

Lire l’article au complet dans le site de ZDNet.
Lire également ce billet de blogue qui a été publié par Google.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+