2013, l’année de la «méga violation de sécurité»


Dominique Lemoine - 08/04/2014

L’année 2013 aura été celle de la « méga violation de sécurité » et du progrès des capacités des auteurs de délits informatiques, selon Symantec.Logo de Norton

L’éditeur de solutions de sécurité Symantec soutient que les pirates informatiques utilisent désormais des méthodes d’attaques plus ciblées, de même que des stratégies planifiées d’entrées par infraction dans les chambres fortes de données numériques des grosses entreprises.

Le résultat de ce progrès serait que le nombre total de violations de données aurait augmenté de 62 % en 2013, par rapport à 2012. Selon un rapport annuel sur la cybersécurité produit par Symantec, 253 violations auraient été rapportées, indique ITBusiness.ca.

Huit de ces violations auraient exposé chacune plus de dix millions d’identités, par rapport à une seule violation en 2012. Au total, plus d’un demi milliard d’identités auraient été exposées en 2013, par l’entremise de détails de comptes d’opérations financières, de dates de naissance, d’adresses, de numéros de téléphone, d’adresses de courriel et d’informations d’ouverture de session.

D’importantes violations seraient survenues au dernier trimestre de 2013 dans le temps des Fêtes, ce qui démontre aussi la patience et la maturité des pirates informatiques et de leurs méthodes visant à profiter des périodes optimales pour attaquer des détaillants majeurs, soutient un représentant de Symantec.

Lire l’article au complet sur le site de IT Business.ca, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)




Tags: , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+